Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 26 juin 2013 à 19h

Rassemblement - solidarité avec la grève générale au Chili

Rassemblement à Paris, le 26 a 19h00 place St Michel

Le mouvement étudiant a commencé en 2006, et portait notamment sur des revendications locales comme les réductions des tarifs du transport public et l'augmentation des bourses pour les étudiant-e-s les plus dépossédé-e-s. En 2011, ce mouvement a pris de l'ampleur et s'est largement consolidé. On a vu la lutte s'étendre au niveau national, et même international, les demandes se sont approfondies et visent désormais à la conquête d'une éducation nationale publique gratuite et de qualité pour toutes et tous, les stratégies se sont radicalisées avec l'occupation de la plupart des lycées et des universités publiques du pays, des milliers de milliers d'étudiant-e-s, des professeur-e-s et des travailleurs-euses dans la rue pendant six mois, et 80% de l'opinion publique soutenant le mouvement.

Après un an de rétroaction et réflexion autour des facteurs qui ont empêché la conquête des objectifs principaux, le mouvement étudiant chilien reprend son essor en 2013, en comptant maintenant sur des bases plus politisées et plus conscientes de la difficulté de la lutte face à un gouvernement néolibéral qui n'a aucun désir de changer les conditions qui permettent l'enrichissement brutal de quelques peu au détriment de tout un peuple et ses ressources naturelles. C'est à cet égard, et comme fruit d'un ardu travail de solidarité multisectorielle entamé depuis 2011, que les étudiant-e-s et les travailleurs-euses reviennent cette fois tous ensemble, plus forts que jamais, pour lutter afin de récupérer les ressources naturelles et obtenir une éducation publique gratuite et de qualité pour toutes et tous.

Étudiant-e-s universitaires et lycéen-n-e-s, travailleurs-euses du cuivre et des ports ont appelé le mercredi 26 juin à la grève générale, impliquant la paralysie des deux secteurs productifs les plus importants de l'économie nationale. Cette grève n'est pas une manifestation ponctuelle restreinte au domaine conjoncturel, mais le commencement de l'unification et la solidarité des différentes luttes sociales du pays, l'alliance des ouvriers-eres et des étudiant-e-s uni-e-s désormais dans un front ample de convergence sociale ayant pour objectif le renversement du système néolibéral, et la récupération des droits et des ressources et des moyens de travail qui ont était enlevés systématiquement par une classe minoritaire et dominante et par les capitalistes étrangers.

En solidarité, les chiliens et chiliennes en France appellent à un rassemblement le 26 juin à 19h, place Saint Michel, pour manifester contre les dégâts catastrophiques du modèle capitaliste dans le monde, et en solidarité avec les étudiant-e-s et travailleurs-euses chilien-n-e-s contre le système néolibéral et pour la récupération de leurs droits et leurs ressources naturelles.

Venez nombreux !
Nunca mas solxs !
Arriba lxs que luchan !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/27157
Source : https://www.facebook.com/events/2855009115966
Source : message reçu le 22 juin 20h
Source : message reçu le 22 juin 22h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir