thème : travail   le plus vu incomplet
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 22 mai 2013 (heure non définie)

Nous n'avons pas trouvé d'annonce de manifestation en région parisienne. (mis à jour le 21 mai 21h)

2 parties : 1 2

Sages-femmes des Hôpitaux publics :

debout dans l'unité pour les salaires

La CGT, Force Ouvrière, L'UNSA et SUD , accompagnés dans leurs démarches par l'UNSSF et l'ANSFT, ont décidé en intersyndicale d'appeler les sages-femmes des hôpitaux et de la territoriale à une journée d'action gréviste le 22 mai 2013, car elles se sentent les oublié(e)s des négociations salariales. Elles sont appelées à la grève.

A noter que la CFDT, invitée à cette intersyndicale ne s'est pas jointe à cet appel.

Dans leur communiqué commun, les organisations affirment que "toutes les sages-femmes fonctionnaires sont concernées : exigeons des salaires à la hauteur de nos qualifications et de nos responsabilités. [...] L'urgence, aujourd'hui pour les sages-femmes fonctionnaires, ce sont les salaires !!

Article CGT, Montreuil le 22 avril 2013

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/25819
Source : http://www.cgtparis.fr/spip.php?article1062


Journée nationale intersyndicale de

mobilisation des sages-femmes

Préavis de grève

Madame la Ministre,

La Fédération CGT des Services Publics et son Union Fédérale des ingénieurs, Cadres et Techniciens, vous informent qu'elles déposent un préavis de grève pour la journée du mercredi 22 mai 2013 de 0h à 24h, dans le cadre de la journée nationale intersyndicale de mobilisation des sages-femmes.

Les sages-femmes de la Fonction Publique Territoriale interviennent principalement dans les services de Protection Maternelle et Infantile qui sont des acteurs clés du réseau de périnatalité.

Elles sont autour d'un millier sur tout le territoire pour assurer leurs missions d'organisation des actions de prévention médico-sociale (visites à domicile, consultations… liaisons avec les réseaux hospitaliers, médecine de ville…) auprès des femmes enceintes et répondre à la demande des parents en termes de qualité, de sécurité et de proximité.

Elles participent également aux activités de planification et d'éducation familiale et assurent des actions de soutien à la parentalité et à la promotion de la santé. Par ailleurs, les sages-femmes de classe exceptionnelle sont également appelées à exercer des fonctions d'encadrement.

Face aux responsabilités et aux tâches qui leur incombent, les sages-femmes se sentent aujourd'hui et à juste titre les oubliées des négociations salariales.

Cela, d'autant plus qu'elles doivent faire face, dans la Fonction Publique territoriale, à des surcharges de travail liées au non-remplacement des congés maladie et des départs à la retraite.

Les remplacements ne sont pas effectifs dans nombre de départements du fait des restrictions budgétaires, mais aussi des difficultés de recrutement liées à l'absence de reconnaissance salariale et statutaire de ces professionnels. L'urgence, c'est bien aujourd'hui les salaires !

En convergence avec leurs collègues de la Fonction publique hospitalière, les sages-femmes exigent une reconnaissance salariale à la hauteur de leurs qualifications et de leurs responsabilités.

Elles exigent le maintien et le développement d'une véritable politique de prévention et de promotion de la famille et de l'enfant avec des postes en nombre suffisant pour assurer les missions.

En espérant que vous voudrez bien porter la plus grande attention à ces revendications légitimes, veuillez agréer, Madame La Ministre, l'expression de nos salutations respectueuses.

Pour la Fédération CGT des Services publics
Baptiste TALBOT
Secrétaire Général

Ce préavis a été adressé le 13 mai 2013 à
Madame Marylise LEBRANCHU
Ministre de la Réforme de l'État, de la
Décentralisation et de la Fonction publique
80, rue de Lille
75007 Paris

Source : http://www.spterritoriaux.cgt.fr/spip.php?art...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir