Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 3 avril 2013 à 18h30

3ème édition du Festival de films du Mouvement Utopia - l'alimentation

« Sors tes couverts »

  • 18h30 - accueil, buffet et boissons bio, stands, vente de livres.
  • 19h30 - projections suivies de débats.

Pour cette soirée d'ouverture, nous présentons un court, un moyen et un long métrages, complémentaires sur le fond et la forme:

  • Comment nourrir le monde?
  • Je mange donc je suis
  • Notre pain quotidien

Débat avec :

  • Aurélie Trouvé, de ATTAC
  • Anahit Aharonian, agronome uruguayenne

Comment nourrir tout le monde ? (9') :

Chaque jour, année après année, des dizaines de millions d'hommes, de femmes et d'enfants souffrent de la faim. A la surface de la planète, deux mondes se font face : les trop nourris et les trop mal nourris. Pourtant, nourrir tous les habitants de la planète semble possible. Ce film, réalisé suite aux émeutes de la faim en 2007-2008, fait le point sur la situation et évoque des pistes à suivre pour y arriver.

Un film produit par Montag pour la Cité des sciences et de l'industrie à l'occasion de l'exposition « Bon appétit, l'alimentation dans tous les sens »

Je mange donc je suis (28') :

Plus d'un milliard d'affamés dans le monde

Ce chiffre nous saute aux yeux depuis les émeutes de la faim de 2008. Dans tous les grands colloques internationaux, une question se pose à présent : « qui va nourrir le monde ? » Et si la question était mal choisie ? Car les agriculteurs sont capables de nourrir l'ensemble de la population mondiale. En partant du quotidien des agriculteurs belge, le film commence un tour du monde agricole et alimentaire afin de comprendre quels sont les problèmes communs aussi bien en Europe qu'en Afrique ou au Brésil. On prend rapidement conscience que tout est lié et que chacun a son rôle à jouer dans la résolution du problème, qu'il soit politique, environnemental ou commercial. « Je mange donc je suis » tente de démontrer qu'un projet de société solidaire, durable et démocratique est plus que nécessaire. La souveraineté alimentaire, ce droit revendiqué par des milliers de mouvements sociaux à travers la planète, définie comme le droit des populations de choisir leur agriculture et leur alimentation sans que celles-ci ne portent préjudice aux droits des autres peuples, s'impose d'elle même.

NB : ce film est libre de droit

Notre pain quotidien (92') :

Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a placé sa caméra au coeur des plus grands groupes européens agricoles, nous donnant accès des zones inaccessibles. Il a filmé les employés, les lieux et les différents processus de production pour réaliser un documentaire cinéma qui interroge et implique intimement chaque spectateur.
Notre pain quotidien ouvre une fenêtre sur l'industrie alimentaire de nos civilisations occidentales modernes. Réponse à notre sur-consommmation, la productivité nous a éloigné d'une réalité humaine pour entrer dans une démesure ultra-intensive qui a rejoint les descriptions des romans d'anticipation.
Cadrages minutieusement composés, images cristallines, montage fluide construisent un film sans commentaire, sans propagande, dont les images parlent et demeurent.
Notre Pain Quotidien questionne, inquiète et fascine.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/25247
Source : message reçu le 23 mars 20h
Source : http://mouvementutopia.org/festival/programma
Source : message reçu le 17 mars 16h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir