thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 2 mars 2013 à 18h

3 parties : 1 2 3

Festival du film anticolonial

Dans le cadre de la semaine anti-coloniale, la Coopérative Direction des Ressources et Les Périphériques vous parlent, présente deux projections

Samedi 2 mars à 18h et 21h

18h : Algérie - Tours/Détours

UN FILM DOCUMENTAIRE DE LEÏLA MOROUCHE ET ORIANE BRUN-MOSCHETTI, 2007 (1h 54min)

Ce projet est né suite à notre rencontre avec René VAUTIER. Ami de longue date de l'Algérie, ce cinéaste témoin du conflit armé dans les maquis de l'Armée de Libération Nationale est l'initiateur du Centre Audiovisuel d'Alger crée en 1962. Il forme alors la première génération de cinéastes et de techniciens Algériens. À la même époque, il crée le dispositif de projections-débats itinérant des ciné-pops. Cette rencontre nous a donné l'envie de partir avec lui en Algérie à la fois pour réveiller des moments du passé et prendre la température actuelle du pays...

"Un portrait de René Vautier affectueusement ramené par deux jeunes cinéastes sur les lieux de ses tournages et de ses tournées Ciné-Pop, qui se mue peu à peu en une description bouleversante de l'Algérie comme on ne la voit jamais en France". (Nicole Brenez)

Débat avec les réalisatrices, Nils Anderson, Les périphériques vous parlent..

21h : Avoir 20 ans dans les Aurès

UN FILM DE RENE VAUTIER, version restaurée, 1972 (1h 40min)Avril 1961.

Dans le massif des Aurès, un commando de l'armée française, formé d'appelés bretons, affronte un groupe de l'Armée de libération nationale lors d'une embuscade. Les soldats parviennent à faire un prisonnier mais l'un d'entre eux est blessé au cours de l'accrochage. Instituteur dans le civil, il se rappelle les événements vécus avec ses camarades au cours des derniers mois. Leur opposition à la guerre en Algérie les a conduits dans un camp réservé aux insoumis. Il se remémore la façon dont leur chef a su les transformer, de jeunes Bretons antimilitaristes qu'ils étaient, en redoutables chasseurs de fellaghas, prêts à tuer et y prenant goût. Tous sauf Nono... Une plongée dans les con tradictions de la guerre d'Algérie autant que dans celles de l'âme humaine.

  • Tarif spécial 17h : Entrée Libre / 21h : Tarif Cinéma
  • Cartes UGC et Gaumont NON ACCEPTÉES

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/23989
Source : http://www.cinemalaclef.fr/evenements/853-dan...


1 2 3

Festival du film anticolonial

Les exactions Nord/Sud sont vieilles comme le monde. Elles ont néanmoins atteint des dimensions et des conséquences sans précédent aux siècles des colonisations. Christianisation, commerce, pillage des ressources, civilisationnisme, esclavagisme, vrais prétextes et fausses raisons ont toujours tout justifié. Cinquante ans après les phases de décolonisations officielles, violences, rancœurs et antagonismes subsistent, voire s'amplifient. Mais surtout de nouvelles formes de colonisation apparaissent. Plus insidieuses, plus perverses, car les mots de « colon » et de « colonie » ne sont plus dits. Et pourtant, qu'est-ce d'autre ?

La Clef a souhaité s'associer à la Semaine Anticoloniale pour mettre en lumière trois moments de cet autre conflit mondial, sur trois régions du Monde : 

  • le cœur de la colonisation, en Asie, avec le tout récent « Cong Binh, la longue nuit indochinoise », 
  • la période autour de la décolonisation, en Afrique du Nord francophone, avec deux films de et sur René Vautier, cinéaste emblématique de la lutte pour l'indépendance de l'Algérie 
  • L'actualité la plus brûlante, en Afrique Noire anglophone, avec « Zambie, à qui profite le cuivre », document qui a reçu le Prix Albert Londres en 2012, et qui décrit de la manière la plus claire qui soit, ce qui n'empêche pas les qualité cinématographiques de l'œuvre, ces nouvelles formes de domination.

Vendredi 1er mars

  • 20h30 - Cong Binh
    débat avec le réalisateur Lam Le & Alain Ruscio, historien

Samedi 2 mars

  • 17h : Algerie tours/detours de Leïla Morouche et Oriane Brun-Moschetti avec René Vautier,
    suivie d'un débat avec les réalisatrices, Nils Anderson, Les périphériques vous parlent et la coopérative Direction Humaine des Ressources.
  • 21h : avoir 20 ans dans les Aures

Dimanche 3 mars 16h

Zambie, a qui profite le cuivre
Prix Albert Londres 2012 + débat

Plein tarif 7,50 € Tarif réduit 6 €(chômeurs, + 60 ans, étudiant-e-s) Tarif moins de 12 ans 4,50 €

Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...


1 2 3

Semaine anticoloniale 2013 - 8ème édition

Du 16 février au 3 mars

Programme au format PDF:

Le programme mis à jour régulièrement est disponible ici:
http://www.anticolonial.net/spip.php?article2661

Samedi 2 mars : Marche antiraciste et anticoloniale

Réseau sortir du colonialisme

Le Réseau "Sortir du colonialisme" fédère des membres individuels et des organisations (associatives, politiques et syndicales), cimentés par une Charte d'objectifs communs pour sortir du colonialisme . Pour soutenir sa démarche, il suffit d'être signataire de la Charte : Les anticolonialistes soutiennent les luttes des peuples, des minorités nationales, en lutte pour leur indépendance, leur autodétermination, et le respect de leurs droits bafoués par le colonialisme . Ni racialisme, ni paternalisme, mais l'affirmation d'une communauté d'intérêts, des valeurs de justice sociale, d'égalité entre les peuples, de respect de leur souveraineté et de solidarité internationale. Le nouvel anticolonialisme est une des formes organisées de la résistance au nouvel ordre impérialiste international.

http://anticolonial.net/IMG/jpg/Affiche_2013.jpg

Source : message reçu le 22 janvier 22h
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir