Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 13 novembre 2012 à 18h

2 parties : 1 2

Journée : "Oser l'utopie"

Festival de cinéma d'Attac "Images mouvementées"

18:00 "Marinaleda, un village en utopie" de Sophie Bolze (Documentaire, France, 2009, 82 mn)

Marinaleda, village d'Andalousie, développe depuis les premières élections libres de 1979 un système social et politique à contre-courant du modèle prédominant. Ses habitants ont obtenu par des actions incessantes 1 200 hectares qu'ils exploitent aujourd'hui en coopérative.

Cette coopérative intègre ses propres unités de transformation et commercialise sa production. Le village a développé des formes innovantes de démocratie directe et de mise à disposition de logements très bon marché. La démocratie directe, la lutte collective, la participation bénévole ont transformé la vie de ses habitants, des paysans sans terre.

20:00 Avant-première : "Ecuador" de Jacques Sarasin (Documentaire, France, Suisse, 2011, 72 mn)
Projection suivie d'une rencontre avec le réalisateur, Jacques Sarasin, et l'ambassadeur de l'Équateur en France, Carlos A. Jativa

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/23072
Source : http://imagesmouvementees.org
Source : http://alterautogestion.blogspot.fr/2011/06/m...
Source : message reçu le 12 octobre 12h


10e Festival de cinéma d'Attac

« Images mouvementées »

du vendredi 9 au dimanche 18 novembre 2012

Tarif unique : 6 €
Tarif groupes (à partir de 20 personnes) et scolaires : 4 €
Carte 5 séances : 22,50 €

http://imagesmouvementees.org

Face à des murs,
Nous escaladerons.

(…) Amour sans peur de l'utopie,
Conduis-nous vers des temps meilleurs !
Renouveau, renouveau chéri !
Tu incarneras nos valeurs. (x 2)
Dans nos actes, vibre l'espoir
D'une politique autrement,
Tous les dominés s'unissant
Pour mieux reprendre le pouvoir.

Aux actes, citoyens !
Du concret nous voulons.
Œuvrons, œuvrons,
Nous sommes mûrs
Pour des révolutions…

Depuis 2003, le festival de cinéma d'ATTAC « Images mouvementées » s'emploie à informer et à susciter la réflexion collective sur des questions cruciales de ce début de XXIème siècle en s'appuyant sur une programmation cinématographique exigeante.

10 ans : l'âge de raison ? l'âge de l'action !

A l'occasion de ce 10ème anniversaire, le festival se propose de revenir sur les thématiques des précédentes éditions :

  • Développement durable et organisation du travail
  • La fabrique de l'opinion
  • La fabrique de l'exclusion
  • Politique, l'à-faire de chacun
  • L'Homme malade de son environnement
  • Identités sans frontières
  • Soyons réalistes, osons l'utopie
  • La démesure, jusqu'à quand ?
  • La fabrique de la peur

Après avoir dénoncé, informé, aiguisé le sens critique et nourri la réflexion, le festival veut se donner une édition qui réponde à cette question récurrente :

« Qu'est-ce qu'on peut faire ? »

Il s'agira donc de présenter des initiatives, des actions concrètes, des expérimentations, des perspectives encourageantes, des directions possibles, en résumé : du concret et du positif.

Chaque journée reprendra l'un des thèmes des précédentes éditions mais dans l'optique d'explorer les possibles, d'ouvrir des pistes d'action individuelle ou collective. En effet, il n'est pas suffisant d'alerter, de dénoncer, d'ébranler les consciences, de sensibiliser à des enjeux cruciaux (économiques, écologiques, sociaux…), si on ne se donne pas en même temps les moyens du changement.

Puisque tout semble se jouer à l'échelle mondiale, le simple citoyen se sent de plus en plus impuissant et démuni. Une certaine forme de fatalisme et de découragement menace alors de nous conduire à l'inaction.

Nous nous emploierons donc à montrer comment les initiatives individuelles et les mouvements collectifs peuvent néanmoins apporter le changement ou y contribuer.

Pour cette édition, nous proposerons, durant 10 jours :

  • une quarantaine de films (documentaires et fictions, longs et courts-métrages),
  • de nombreux débats avec des représentants de l'ensemble de la société civile : responsables associatifs, sociologues, philosophes, historiens, représentants syndicaux et, bien entendu, cinéastes,
  • des séances destinées plus particulièrement aux publics scolaires,
  • une table de presse / librairie bien fourni

Programme au format PDF:

Source : http://local.attac.org/images-mouvementees/Fe...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir