Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 12 novembre 2012 à 18h

2 parties : 1 2

Journée "Dépasser les frontières et les conflits identitaires"

Festival de cinéma d'Attac "Images mouvementées"

18:00 "Les citronniers" d'Eran Riklis (Drame, France, Israël, Allemagne, 2008, 106 mn, vostfr)

En Cisjordanie, Salma Zidane, veuve palestinienne vit seule dans sa petite propriété, limitrophe de la frontière israélo-palestinienne, constituée d'une bâtisse de pierre et d'un verger de citronniers. Le ministre israélien de la Défense emménageant sur la parcelle adjacente, les services de sécurité décident de déraciner les arbres fruitiers, perçus comme autant de possibles caches pour d'éventuels terroristes. Mme Zidane entame une procédure devant la justice militaire puis devant la Cour suprême d'Israël ainsi qu'une délicate relation avec son avocat, Ziad Daoud, dont la femme et la petite fille sont demeurées en Russie, pays de ses études.

L'argument reprend le contentieux ayant opposé un plaignant palestinien et Shaoul Mofaz, ministre de la défense israélien (2002 - 2006) qui, dans un contexte similaire à celui exposé dans le film, avait obtenu l'arrachage de citronniers jouxtant son terrain.

20:00 "Et maintenant on va où ?" de Nadine Labaki (Comédie dramatique, France, 2011, 110 mn)

Sur le chemin qui mène au cimetière du village, une procession de femmes en noir affronte la chaleur du soleil, serrant contre elles les photos de leurs époux, leurs pères ou leurs fils. Certaines portent le voile, d'autres une croix, mais toutes partagent le même deuil, conséquence d'une guerre funeste et inutile. Arrivé à l'entrée du cimetière, le cortège se sépare en deux : l'un musulman, l'autre chrétien.

Avec pour toile de fond un pays déchiré par la guerre, Et maintenant on va où ? raconte la détermination sans faille d'un groupe de femmes de toutes religions, à protéger leur famille et leur village des menaces extérieures. Faisant preuve d'une grande ingéniosité, inventant de drôles de stratagèmes, unies par une amitié indéfectible, les femmes n'auront qu'un objectif : distraire l'attention des hommes et leur faire oublier leur colère et leur différence. Mais quand les événements prendront un tour tragique, jusqu'où seront-elles prêtes à aller pour éviter de perdre ceux qui restent ?

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/23069
Source : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfi...
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Citronniers
Source : http://imagesmouvementees.org
Source : message reçu le 12 octobre 12h


10e Festival de cinéma d'Attac

« Images mouvementées »

du vendredi 9 au dimanche 18 novembre 2012

Tarif unique : 6 €
Tarif groupes (à partir de 20 personnes) et scolaires : 4 €
Carte 5 séances : 22,50 €

http://imagesmouvementees.org

Face à des murs,
Nous escaladerons.

(…) Amour sans peur de l'utopie,
Conduis-nous vers des temps meilleurs !
Renouveau, renouveau chéri !
Tu incarneras nos valeurs. (x 2)
Dans nos actes, vibre l'espoir
D'une politique autrement,
Tous les dominés s'unissant
Pour mieux reprendre le pouvoir.

Aux actes, citoyens !
Du concret nous voulons.
Œuvrons, œuvrons,
Nous sommes mûrs
Pour des révolutions…

Depuis 2003, le festival de cinéma d'ATTAC « Images mouvementées » s'emploie à informer et à susciter la réflexion collective sur des questions cruciales de ce début de XXIème siècle en s'appuyant sur une programmation cinématographique exigeante.

10 ans : l'âge de raison ? l'âge de l'action !

A l'occasion de ce 10ème anniversaire, le festival se propose de revenir sur les thématiques des précédentes éditions :

  • Développement durable et organisation du travail
  • La fabrique de l'opinion
  • La fabrique de l'exclusion
  • Politique, l'à-faire de chacun
  • L'Homme malade de son environnement
  • Identités sans frontières
  • Soyons réalistes, osons l'utopie
  • La démesure, jusqu'à quand ?
  • La fabrique de la peur

Après avoir dénoncé, informé, aiguisé le sens critique et nourri la réflexion, le festival veut se donner une édition qui réponde à cette question récurrente :

« Qu'est-ce qu'on peut faire ? »

Il s'agira donc de présenter des initiatives, des actions concrètes, des expérimentations, des perspectives encourageantes, des directions possibles, en résumé : du concret et du positif.

Chaque journée reprendra l'un des thèmes des précédentes éditions mais dans l'optique d'explorer les possibles, d'ouvrir des pistes d'action individuelle ou collective. En effet, il n'est pas suffisant d'alerter, de dénoncer, d'ébranler les consciences, de sensibiliser à des enjeux cruciaux (économiques, écologiques, sociaux…), si on ne se donne pas en même temps les moyens du changement.

Puisque tout semble se jouer à l'échelle mondiale, le simple citoyen se sent de plus en plus impuissant et démuni. Une certaine forme de fatalisme et de découragement menace alors de nous conduire à l'inaction.

Nous nous emploierons donc à montrer comment les initiatives individuelles et les mouvements collectifs peuvent néanmoins apporter le changement ou y contribuer.

Pour cette édition, nous proposerons, durant 10 jours :

  • une quarantaine de films (documentaires et fictions, longs et courts-métrages),
  • de nombreux débats avec des représentants de l'ensemble de la société civile : responsables associatifs, sociologues, philosophes, historiens, représentants syndicaux et, bien entendu, cinéastes,
  • des séances destinées plus particulièrement aux publics scolaires,
  • une table de presse / librairie bien fourni

Programme au format PDF:

Source : http://local.attac.org/images-mouvementees/Fe...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir