Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 8 novembre 2012 à 20h

2 parties : 1 2

Projection débat

Quand "agro-caburants" rime avec "exploitations humaines"

quelles alternatives ?

Festival AlimenTERRE - En partenariat avec l'association Autres Brésils

Projection de La face cachée des agro-carburants, d'An Baccaert, Nico Muñoz et Cristiano Navarro, 2011, 32'

et de Du sucre et des fleurs dans nos moteurs, de jean-Michel Rodrigo, 2006, 52'

Voir la bande-annonce de La face cachée des agro-carburants

Résumé de La face cachée des agro-carburants :

A l'ouest du Brésil (Mato Grosso do Sul), les indiens Guarani-Kaiowá ont perdu 90 % de leur territoire depuis 1915. Après le bétail et le soja, leur cauchemar est devenu l'expansion des cultures de canne à sucre pour la production d'éthanol. La faim s'installe, un comble pour ce peuple dont la variété des aliments faisait autrefois l'admiration. Aujourd'hui confinés dans des réserves, ils se battent pour retrouver leurs droits et leurs terres.

L'avis d'AlimenTERRE :

Le film est poignant, avec un bon rythme et de belles images, mais d'autres assez dures ! Le choix des agrocarburants en opposition au droit à l'alimentation des populations indigènes du Brésil est tout à fait intéressant. C'est un exemple précis et concret qui donne l'impression de comprendre vraiment le problème de l'intérieur. Il permet aussi d'ouvrir le débat sur l'agrobusiness et les modèles de production.

Les intervenants

Clara Jamart, responsable de Plaidoyer Justice économique à Oxfam France

Tarif : 6€ (adhérents Autres Brésils ou Cedidelp : 4€)

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/22934
Source : http://www.cedidelp.org/spip.php?article750


Festival AlimenTERRE

Les Ciné-Débats du Cedidelp

Le Festival de films est l'événement central de la campagne ALIMENTERRE.

Du 15 octobre au 30 novembre, en France, en Europe et en Afrique de l'ouest, il invite à des débats avec des spécialistes d'Europe ou d'Afrique sur les enjeux agricoles et alimentaires Nord - Sud, à partir d'une sélection de films documentaires.

Du 18 octobre au 15 novembre, le Cedidelp vous propose une projection par semaine dans le cadre de ses Ciné-Débats AlimenTERRE.

Historique

Fin 2007, le Festival de films ALIMENTERRE a vu le jour dans un cinéma parisien. Depuis, grâce à la formidable mobilisation du réseau ALIMENTERRE, il a pris une belle envergure. En 2011, 523 projections-débats recensées ont été organisés en France et à l'étranger . Près de 25 000 spectateurs y ont participé. Le Festival de films est aujourd'hui la principale activité de la campagne ALIMENTERRE et un excellent vecteur de sensibilisation et d'échanges.

Pourquoi ?

Le Festival de films ALIMENTERRE vise à :

  • informer de façon objective un public large sur les différents enjeux permettant ou non un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous
  • inciter à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens, en reconsidérant ainsi le travail des agriculteurs
  • proposer des pistes d'action concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable, et plus respectueux de l'environnement et des écosystèmes ;
  • sensibiliser les futurs professionnels agricoles sur les impacts des modèles agricoles choisis
  • provoquer des débats participatifs, ouverts voire contradictoires entre tous types d'acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.

Quand ?

Le Festival est organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre. Il fête sa 6e édition en 2012 !

Du 18 octobre au 15 novembre, le Cedidelp vous propose une projection par semaine dans le cadre de ses Ciné-Débats AlimenTERRE.

Le Cedidelp s'investit pour la première fois dans le Festival AlimenTERRE en apportant son expertise en tant que médiathèque des mouvements sociaux.

Source : http://www.cedidelp.org/spip.php?article750

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir