thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 22 juin 2012 à 19h

Action mensuelle des Déboulonneurs

Désobéissance civile contre le système publicitaire

Paris (60ème !) : Rendez-vous le vendredi 22 juin 2012 à 19 heures à la sortie du Métro Gare de l'Est, Xe (Accès 5 : rue du 8 Mai 1945).

Les Déboulonneurs continuent leur engagement contre le système publicitaire. Cette action mensuelle contre le système publicitaire, notamment l'affichage, est en cours d'extension dans tout l'hexagone. Le mois dernier, des actions ont eu lieu à Lille et Paris, se soldant par bon nombre de panneaux barbouillés ou recouverts. Hier soir, le collectif de Lille a démonté un panneau.

Il s'agit pour nous de dénoncer la surpublicité imposée aux usagers de l'espace public, de sensibiliser aux problèmes sanitaires (obésité), environnementaux (gaspillage énergétique) et politiques (déni de démocratie) posés par le système publicitaire et de promouvoir une diminution du format des dispositifs à 50cmx70cm (affiche associative et d'opinion).

Le décret sur la publicité extérieure relatif à la loi Grenelle II entre en vigueur ce 1er Juillet 2012. Le collectif des Déboulonneurs, ainsi que d'autres associations, alertent sur les reculs de ce texte. Il accorde une plus grande place encore à la publicité et augmente la marge de manœuvre des afficheurs et des professionnels du secteur publicitaire qui ont su exercé un puissant lobbying [1]. Il en résulte bel et bien une publicité plus intrusive malgré ce que laissent croire quelques effets d'annonce, et ce au détriment des usagers qui se sentent toujours plus agressés par la publicité.

Parmi les reculs les plus importants :

  • consécration des écrans numériques, de grand format de 8 m², et même de 50 m² autour des aéroports
  • les bâches sur échafaudages de chantier pourront supporter 50% de publicité, comme celles qu'on peut voir actuellement sur la Conciergerie ou Le Louvre à Paris (12 m² préalablement)
  • la mesure de limitation de la densité des panneaux est vidée de son contenu
  • le mobilier urbain n'est pas concerné par l'extinction pour les économies d'énergie et pourra supporter de la publicité numérique

Objectifs du collectif :

Une taille maximale d'affichage de 50 × 70 cm, un nombre d'affiches limité, fonction du nombre d'habitants, et la suppression des panneaux lumineux et animés.

L'inertie des pouvoirs publics face aux enjeux environnementaux et sociaux, la privatisation rampante de l'espace public, les lois bafouées, le non-respect des libertés individuelles, nous poussent à recourir à la désobéissance civile.

Actualité du collectif :

  • mardi 26 juin 2012 : délibéré du procès en appel du 3 Avril 2012 de 8 barbouilleu/se/s pour dégradation, Paris
  • lundi 25 février 2013 : procès reporté de 6 barbouilleurs pour dégradation et refus de prélèvement ADN, Paris

Collectif des Déboulonneurs de Paris

deboulexonneurs.pariexs@no-log.org
www.deboulonneurs.org
[1] www.deboulonneurs.org/article586.html

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/22146
Source : message reçu le 19 juin 14h
Source : message reçu le 19 juin 11h