thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 14 mai 2012 à 19h

Proposition / discussion pour un lieu collectif

Ce texte appelle à la création d'un lieu et à l'organisation d'activités en son sein. Le fond du projet, les exemples cités et les modalités de réalisation sont à discuter avec tous ceux et celles motivés par cette proposition.

Nous proposons d'ouvrir et de faire fonctionner un lieu qui puisse accueillir des activités ouvertes sur un quartier, des activités simples, accessibles sans pré-requis culturels, sans formation politique. Un démarrage modeste dans un premier temps : proposition d'une cantine à bas prix plusieurs jours par semaine, de façon régulière, un atelier de bricolage avec outils à disposition, une permanence un après-midi par semaine d'écrivain public et pourquoi pas un après-midi pour les enfants. La liste n'est pas exhaustive et ouverte aux propositions.

L'idée est de formaliser suffisamment le fonctionnement du lieu, ainsi que les horaires et les informations sur ce qui s'y déroule soient accessibles, cela pour permettre une ouverture un tant soit peu effective. L'idée est aussi que les décisions sur le fonctionnement du lieu puissent se faire de façon collective, sans que certains deviennent les référents exclusifs du lieu, ainsi chacun pourra participer pleinement selon le temps et l'énergie dont il dispose, sans que ceux qui ont le plus de temps disponible hors salariat et famille ne condensent tout le pouvoir informel. Décréter l'accessibilité et l'ouverture ne suffit pas, les mots ne sont pas magiques, et pour modifier nos habitudes il faudra s'en donner les moyens et réfléchir constamment à comment ne pas retomber dans les travers que nous connaissons. Formaliser ainsi une démarche collective et ouverte nous semble impératif pour permettre à un maximum de gens de s'impliquer efficacement malgré les contraintes matérielles.

Pour pouvoir construire de façon un peu pérenne, et pouvoir s'engager sur du moyen / long terme, nous pensons à un lieu qui soit loué (ou squatté si il y a possibilité de contracter à terme un bail précaire par exemple). La question de l'argent étant fondamentale, et comme il y a déjà des loyers et de la bouffe à payer pour chacun, il s'agirait de trouver un moyen que cette location ne coûte vraiment pas grand-chose.

Notre proposition est d'articuler activités d'entraide et politique, solidarité et lutte/résistance, et non pas de faire un énième lieu encarté, ou un simple commerce en prestation sociale. Réfléchir à l'identité du lieu, même sans avoir un affichage politique hyper marqué, pouvoir affirmer et assumer un système d'entraide local, de solidarités effectives sur les emmerdes du quotidien.

Nous appelons donc ceux qui souhaitent participer à l'élaboration de ce travail collectif, que ce soit des groupes ou des individus, avec une idée de projet ou pas. Etant donné l'objet et la nature de cette réunion, nous demandons à ceux qui comptent participer de le faire dans un esprit bienveillant et constructif, et à ceux qui auraient plutôt envie de venir pourrir la réunion, comme le veux la tradition parisienne, de boire un verre à notre santé ailleurs.

Réunion le lundi 14 mai 2012, à 19h au C.IC.P. (21 ter rue voltaire, 75020 Paris)

Contact mail: espaceex.collectif.eexst@gmail.com

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/21625
Source : message reçu le 9 mai 21h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir