thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 3 mars 2012 à 14h

2 parties : 1 2

Rencontre / Colloque

Laïcité et colonialisme

Dans le cadre de la semaine anticoloniale

Samedi 3 Mars, 14h-19H

Introduction Jacques Boutault, Maire du IIème arrondissement

Depuis quelques années, nous assistons à une véritable libération de la parole raciste visant les personnes issues de nos anciennes colonies : loi sur l'apport positif de la colonisation, présentation de l'immigration comme un danger pour la supposée « identité nationale », lois visant spécifiquement les musulmans, ethnicisation de la question sociale en ce qui concerne les difficultés que rencontrent les banlieues, campagnes contre « l'islamisation » de la France, amalgames entre terrorisme, islamisme, musulmans, jeunes de banlieue.

L'un des tours de « passe passe » qui a permis, malgré une tradition anti-raciste et anti-coloniale, d'étendre ces grilles d'analyse même au sein de l'institution républicaine, s'est fait par l'instrumentalisation et le pervertissement de la notion de « laïcité ».

certains confondent la défense de la laïcité, par le fait d'imposer une identité « majoritaire » (certains diront « nationale ») à ceux, les juifs, les musulmans, les immigrés et autres « minoritaires » supposés par essence être incapable de « s'intégrer » sinon « s'assimiler » à la communauté « majoritaire ».

En fait, ces discours voulant que le « musulman » soit par essence incompatible avec la laïcité et la République n'est pas nouveau. C'est même par ce type de discours que la France Coloniale a justifié la mise en place du code de l'indigénat.

Par un aller-retour à l'histoire coloniale et à l'histoire de la laïcité, nous essaierons de dégager les continuités et les ruptures qu'il y a dans nos pratiques et institutions pour trouver les solutions de demain pour une fraternité retrouvée entre français de toutes origines ou croyances.

Première table ronde : La « laïcité » appliquée aux colonies

  • Lecour Grandmaison : Le statut du « Français Musulman », de l'époque coloniale à aujourd'hui
  • Alain Ruscio : Quelques faits divers significatifs du Code de l'Indigénat
  • Nawel Gafsia : la laicité comme arme de colonisation massive

Deuxième Tables ronde : Sortir des discriminations post-coloniales

  • Abdelaziz Chambi (porte parole du CRI) : Engagement politique et lutte contre l'islamophobie
  • Marwan Muhammad, porte-parole du CCIF : l'action citoyenne contre l'islamophobie
  • Monique Crinon : Laicité, féminisme et colonialisme
  • Thomas Deltombes : Les représentations de l'Islam et des musulmans dans la France d'aujourd'hui.
  • Sonia Kanouni: MTE (Mamans Toutes Egales)

Rencontre organisée dans le cadre de la semaine anticoloniale par la coopérative Europe Ecologie Les Verts « laïcité n'est pas racisme » en partenariat avec la mairie du IIème.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/20197
Source : message reçu sur la liste Anticolonial le 2 mars 12h
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...


Semaine anti-coloniale 2012

La 7ème édition de la semaine anticoloniale est organisée par l'association « Sortir du colonialisme ».

Cette année, la semaine anticoloniale aura pour grands thèmes le 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, la fraternité entre français et immigrés à l'approche des élections présidentielles, et les luttes des femmes à travers les mouvements de décolonisation.

Cette 7ème semaine sera exceptionnelle car placée entre le 50ème anniversaire du massacre de Charonne et celui des accords d'Evian, le 19 mars 1962, la semaine anticoloniale permettra de revenir sur la mémoire occultée de la Guerre d'Algérie tout en montrant en quoi le combat des anticolonialistes est plus que jamais d'actualité.

L'association « Sortir du colonialisme » qui a pour but de promouvoir les valeurs de l'anticolonialisme, de l'antiracisme, de la lutte contre le néocolonialisme, et de la lutte pour l'égalité des droits fédère plus de 50 associations, mouvements, partis, et cette année s'efforcera de faire de la Semaine anticoloniale un événement national. La semaine anticoloniale se déroulera du 23 février au 11 mars et comportera notamment cette année de nombreux colloques, conférences, débats. Parmi les principaux : Médias et colonialisme, la résistance française contre la guerre d'Algérie, prostitution et colonialisme.

Autres initiatives : Région parisienne: Saint - Denis par l' APCV : Algérie au Féminin Aubervilliers : projection débat cinéma Le studio : thème : Algérie Projection débat au Laboratoire d'Aubervilliers , thème : les tirailleurs sénégalais

Autres initiatives prévues France :

Languedoc Roussillon : Gard : Nîmes Alès Hérault : Montpellier

Midi Pyrénées : Toulouse

PACA Marseille : La semaine commencera le 21 février avec un hommage à Ibrahim Ali, immigré comorien 17 ans, tué à Marseille par des colleurs d'affiches du candidat du FN, Jean-Marie Le Pen. le 21 février 1995

Bordeaux : La semaine aura lieu du 5 au 11 mars avec des action menées par AC Gironde, Aides, la Cimade, le collectif pour l'égalité des droits, le CRAN, RESF 33, Survie Gironde, l'UJFP

programme au format PDF:

http://www.anticolonial.net

Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article12529...
Source : http://solidaritekanaky.org/spip.php?article3...
Source : http://www.telephonearabe.net/mainout/debat_d...
Source : http://www.anticolonial.net/spip.php?article2...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir