thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 1er décembre 2011 à 19h

Peña de solidarité avec la communauté de Temucuicui

L'Association Terre et Liberté pour Arauco, l'association Nuevo Concepto Latino et les musiciens solidaires Polo Gomez, Pizko Mc & Ortega Dogo, Sonik, Heternas Voces, Dario Molina, Bato Loco, et d'autres à venir vous invitent à une Peña solidaire avec la Communauté de Temucuicui

Merci de diffuser et de venir nombreux/ses

image attachment

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/19311
Source : message reçu des organisateurs le 27 novembre 18h


Voyage en Europe de Jorge Huenchullan Cayul

Le 2 novembre 2011, Jorge Huenchullan Cayul, porte-parole de la Communauté Autonome de Temucuicui est retourné dans sa communauté après avoir réalisé, à notre invitation, un voyage d'information de six semaines en Europe.

Il a témoigné de la situation d'intense répression subie depuis ces dernières années par les familles de sa communauté et des communautés voisines, comme celles de Guiñon et de Chekenko, de la part de la police et de la justice chilienne en raison de leur volonté de récupérer leurs terres ancestrales usurpées par les colons et les entreprises forestières.

Jorge Huenchullan a ainsi été invité à témoigner, devant une grande assistance, le 17 septembre à la Fête nationale de la Fédération des Associations Chiliennes en France (FEDACH), à Savigny-le-Temple.

Le 20 septembre, à l'occasion de la 18esession du Conseil des Droits de l'Homme, Mme Hayin Antileo (Comision de Apoyo a los Pueblos Originarios), représentante à Genève de la Fondation France Libertés, l'a invité à rencontrer James Anaya, rapporteur spécial des Droits des Peuples indigènes aux Nations Unies, auquel il a exposé la situation critique de sa communauté.

Le 27 septembre, nous avons organisé en sa présence une rencontre-débat au Centre Culturel La Clef à Paris où nous avons pu revoir le documentaire de Christophe Harrison et Joffrey Rossi, « Seguir luchando para seguir existiendo », réalisé en 2009 dans la communauté de Temucuicui. Cette soirée a permis à Jorge de rencontrer plusieurs associations solidaires du peuple mapuche en région parisienne.

Jorge a été interviewé par deux radios libres et participé le 4 octobre à une conférence débat à la mairie du 9earrondissement en présence de Danielle Mitterrand.

Du 6 au 9 octobre, il a été reçu en Italie, par des comités chiliens et italiens pour réaliser deux conférences-débat à Florence et Pise.

Du 12 au 16 octobre, Maria Jara et Ana Gonzalez, du Comité Mapuche Belgique (COMABE) lui ont organisé une série de rencontres à Bruxelles avec des comités belges et chiliens, des députés européens et des médias.

De retour à Paris, il a participé à une manifestation de soutien aux étudiants chiliens face à la Sorbonne le mercredi 19 octobre.

Du 21 au 24 octobre, il a été accueilli à Alessandria en Italie par le Comité des Travailleurs Exilés Chiliens (Urbano Burgos) qui a organisé des rencontres avec des trois groupes libertaires italiens.

Il a également été invité par une famille adoptive d'un jeune Mapuche à une projection débat à Angoulême le 25 octobre. Les 27 et 28 octobre, il a été invité par Pedro Escobar, un camarade chilien, dans la ville de Bâle en Suisse. Les 29, 30 et 31 octobre, il a été reçu à Lyon par Hector Espinola et des camarades chiliens de l'association France Amérique Latine.

Ce petit historique a pour objet de remercier toutes les associations et personnes solidaires du Peuple Mapuche en Europe qui ont pu trouver les ressources et la disponibilité pour accueillir et accompagner dans ses activités le Werken Jorge Huenchullan.

Cependant le soutien à cette communauté doit continuer plus que jamais.

Hier samedi 26 novembre un communiqué urgente de la Communauté Autonome de Temucuicui nous est parvenu. Dès 6h30 du matin, de violentes perquisitions se sont déroulées aux domiciles des familles mapuche. Deux cents militaires du GOPE (Groupe de police militaire) ont envahi et assiégé le territoire de la Communauté. Des bombes lacrymogènes ont été lancées à l'intérieur des maisons. Des femmes, des enfants, des personnes âgées ont été malmenés violemment et des outils de travail ont été détruits.

On ne sait pas jusqu'à présent quel tribunal a autorisé cet assaut massif de la Communauté Autonome de Temucuicui.

Juan Huenchullan Cayul(22 ans), frère de Jorge Huenchullan, qui se trouvait en clandestinité depuis plus de 2 ans, a été interpellé ily a deux jours et détenu par la police sur le territoire de la communauté.

Il était recherché par les forces répressives de l'Etat pour une supposée participation à une attaque à un péage en 2009. Cette affaire concerne sept autres membres de communautés parmi lesquels se trouvait également un mineur, ce qui leur a valu d'être détenus préventivement neuf mois dans la prison d'Angol où ils ont participé à la longue grève de la faim menée du 12 août à fin octobre 2010 par les Prisonniers Politiques Mapuche.

Les audiences concernant cette affaire ont été retardées de presque un an sans que les Procureurs puissent obtenir les moyens et les preuves suffisants pour maintenir les Peñi en détention, ce qui a contraint les procureurs à les libérer et les assigner à résidence dans la communauté. Cela démontre que ce nouveau montage commence à s'écrouler lentement. Juan Huenchullan était le dernier accusé dans cette affaire qui ne se trouvait pas encore derrière les barreaux.

Aujourd'hui plus que jamais il est nécessaire d'étendre la solidarité à cette Communauté.

Terre et Liberté pour Arauco - 26 novembre 2011

Source : message reçu le 27 novembre 18h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir