thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 12 octobre 2011 à 20h

2 parties : 1 2

7e édition des « Sciences en Bobines » (2011)

Du 12 au 16 octobre

Au Cinéma La Clef.
Entrée libre et gratuite et Buffet bio à prix modérés

Il y a deux ans, le festival des Sciences en Bobines est sorti de ses murs parisiens.

Cette année, les Bobines pour leur 7e édition auront lieu du 12 au 23 octobre 2011 dans 6 villes de France (Avignon, Montpellier, Paris, Savennières (49), Trescléoux (05) et Villeneuve d'Ascq).

Des contacts sont déjà pris dans d'autres villes pour la 8e édition qui aura lieu en 2012.

Cette 7e édition abordera le thème de l'alerte et des lanceurs d'alerte ainsi que ses déclinaisons dans quelques domaines comme le nucléaire, les nanotechnologies, la santé-environnement, etc.

bandeau bobines

« Citoyen, salarié ou scientifique travaillant dans le domaine publique ou privé, le lanceur d'alerte se trouve, à un moment donné, confronté à un fait pouvant constituer un danger potentiel pour l'homme ou son environnement, et décide dès lors de porter ce fait au regard de la société civile et des pouvoirs publics. Le temps que le risque soit publiquement reconnu, il est souvent trop tard. Les conséquences pour le lanceur d'alerte, qui agit à titreindividuel parce qu'il n'existe pas à l'heure actuelle en France de dispositif de traitement des alertes, peuvent être graves : de la mise au placard au licenciement, de la maladie au procès dans certains cas, il se retrouve directement exposé aux représailles dans un système qui ne le soutient pas car souvent subordonné à des intérêts financiers ou politiques. »

Il sera donc question d'expertise, de déontologie et d'éthique. On ne devient pas un lanceur d'alerte par plaisir. C'est un fardeau difficile à porter qui peut conduire à des situations dramatiques.

Aussi, la Fondation Sciences Citoyennes a travaillé avec des juristes pour élaborer un projet de loi disponible sur notre site :

http://sciencescitoyennes.org/projet-de-loi-lanceurs-d'alerte/.

L'édition parisienne du festival sera l'occasion de présenter ce projet de loi en présence d'une des juristes qui l'a coélaboré, Marie-Angèle hermitte.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/18231
Source : http://sciencescitoyennes.org/7e-edition-des-...
Source : http://letohubohu.free.fr


Mercredi 12 octobre

14h30 - Séance pour les lycéens (nous contacter)

Portables en accusation

Klaus Scheidsteger, 2006, 52 mn.

Le téléphone nuit-il à la santé ? Dans les années 90 aux Etats-Unis, l'industrie du mobile octroie 28 millions de dollars au docteur George L. Carlo pour diriger une étude devant évaluer la dangerosité des ondes électromagnétiques. Au terme de plusieurs années de recherches, le verdict tombe : leur usage peut entraîner des tumeurs au cerveau. Les industriels du mobile coupent alors les crédits et le docteur Carlo commence une longue traversée du désert. Il revient finalement pour mener un combat contre ses anciens employeurs, en s'alliant à de grands cabinets d'avocats et à des associations de consommateurs. En suivant la lutte du docteur Carlo, ce film fait le point sur l'état des recherches scientifiques, qui ont encore du mal à se faire entendre face à la formidable puissance des industriels du mobile.

15h30 - Débat avec :

  • Etienne Cendrier (Robin des Toits)

20h00 - Au pays du nucléaire

Esther Hoffenberg, 2010, 74 mn

France, Normandie : la région la plus nucléarisée de la planète. Avec humour et sérieux, Esther Hoffenberg voyage dans les méandres d'un secret bien gardé : le nucléaire et le retraitement de ses déchets. En interrogeant à la fois les habitants et les représentants politiques, associatifs et industriels, la réalisatrice dévoile les nombreux aspects d'une réalité angoissante, aussi invisible qu'irréversible. Que signifie vivre avec le nucléaire ? Nous voici au coeur d'une des préoccupations écologiques et politiques majeures de ce millénaire, en France comme ailleurs.

21h30 - Débat avec :

  • Sezin Topçu (Sociologue, F. Sciences Citoyennes)
  • Xavier Renou (Réseau Sortir du Nucléaire)

Jeudi 13 octobre

20:00 - Notre Poison Quotidien

Marie-Monique Robin, 2010, 113 mn

Au cours des 30 dernières années, le cancer, les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) ou auto-immunes, le diabète et les dysfonctionnements de la reproduction n'ont cessé de progresser. Comment expliquer cette inquiétante épidémie, qui frappe particulièrement les pays dits « développés » ? C'est à cette question que répond Notre poison quotidien, fruit d'une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. S'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de représentants des agences de règlementation - comme la Food and Drug Administration (FDA) américaine ou l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) -, le film montre que la cause principale de l'épidémie est d'origine environnementale : elle est due aux quelques 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement, et principalement notre alimentation, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette grande enquête retrace le mode de production, de conditionnement et de consommation des aliments, depuis le champ du paysan (pesticides) jusqu'à notre assiette (additifs et plastiques alimentaires). Elle décortique le système d'évaluation et d'homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l'aspartame et du Bisphénol A (BPA), et montre qu'il est totalement défaillant et inadapté. Elle raconte les pressions et les manipulations de l'industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques. Enfin et surtout, elle explore les pistes permettant de se protéger en soutenant ses mécanismes immunitaires par la nourriture, ainsi que le démontrent de nombreuses études scientifiques (décriées par l'industrie pharmaceutique).

22:00 - Débat avec :

  • Régine Boutrais (F. Sciences Citoyennes) à confirmer
  • André Picot (Toxicologue) à confirmer

Vendredi 14 octobre

20:00 - Scientists under attack

B Verhaag, 2009, 88 mn

Qu'arrive-t-il aux scientifiques lorsqu'ils se confrontent aux désirs mercantiles de leur employeur ? Quand la science dit non à la rentabilité? Scientist under attack révèle des témoignages accablants de scientifiques menacés ou muselés pour avoir exprimé des points de vue contraires aux intérêts de l'industrie des organismes génétiquement modifiés. La liberté scientifique et d'expression serait-elle intolérable pour les multinationales qui dominent le monde ?

21:30 - Débat avec :

  • Marie-Angèle Hermitte (Juriste)

Source : http://sciencescitoyennes.org/7e-edition-des-...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir