thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 24 septembre 2011 à 14h30

Rencontre littéraire

Une vie brûlée Will Wagonburner, Indien Omaha

Une vie brûlée Will Wagonburner, Indien Omaha

Textes réunis et présentés par Gül Ilbay, traduits par Sophie Gergaud

Dans une écriture délicate et passionnée, Gül Ilbay raconte les seize mois qu'elle a partagés avec Will Wagonburner, sa musique inspirée par les Esprits du vent, sa poésie rimbaldienne, une vie à s'abandonner, l'alcool, sa maladie, sa mort. Le livre comprend le portrait touchant de Will - de son adoption par des non-Indiens à sa mort en 1999, rongé par la maladie - et le recueil de poésie - une soixantaine de poèmes inédits, traduits de l'américain par l'ethnologue-traductrice Sophie Gergaud, chargée de projets au Cedidelp et présidente de l'association De la Plume à l'Ecran.

Le 24 septembre à partir de 14h30 au CICP (Paris) - Cafétéria
21ter rue Voltaire - 75011 Paris
M°Rue des Boulets - RER Nation
Rencontre-signature avec les auteures

Co-organisé par le CEDIDELP, De la Plume à l'Ecran, A Ta Turquie, les Troubadours Oubliés, Quilombo.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/18159
Source : http://www.cedidelp.org/spip.php?article684
Source : http://www.reseau-ipam.org/spip.php?page=rubr...


Librairie Quilombo au CICP: 24 & 29 sept.

samedi 24 septembre à 15h

Table de presse : nous vous invitons à venir nous retrouver le samedi 24 septembre à 15h au CICP à l'occasion de la présentation d'Une vie brûlée de Will Wagonburner, Indien Omaha (avec Gül Ilbay et Sophie Gergaud).

Gül Ilbay raconte les seize mois qu'elle a partagés avec Will Wagonburner, sa musique inspirée par les Esprits du vent, sa poésie rimbaldienne, une vie à s'abandonner, l'alcool, sa maladie, sa mort. Le livre comprend le portrait touchant de Will - de son adoption par des non-Indiens à sa mort en 1999, rongé par la maladie - et le recueil de poésie - une soixantaine de poèmes inédits, traduits de l'américain par l'ethnologue-traductrice Sophie Gergaud.

La table de presse se fera autour de la condition sociale des Indiens d'Amériques (adoption forcée, alcoolisme, réserves...).

Jeudi 29 septembre :

projection des Bricoleurs de paradis (52', 2011) de Rémy Ricordeau et présentation du livre Eloge des jardins anarchiques de Bruno Montpied ; débat en présence des auteurs.

// à 19h45 au CICP (21 ter rue Voltaire Paris 11e - m° Rue des Boulets)

Ce livre est une suite de petites monographies de créateurs autodidactes ayant décoré leurs jardins de statues naïves,de fresques en mosaïques,de monuments étranges,de girouettes loufoques,d'accumulations en colonnes d'objets et matières de rebut,de maquettes d'avions ou de canons assemblés avec des matériaux recyclés… Ces environnements ne se limitent pas à ceux, très réputés, créés par le facteur Cheval ou Picassiette. On découvrira dans ces pages une trentaine de sites supplémentaires, déjà anciens ou plus contemporains. Pour près de la moitié,ces créations de plein air sont inédites, tels que les sites étonnants créés par Alexis Le Breton,André Pailloux ou Madame C. Art ou créativité ? Derrière cette activité de loisir - souvent menée dans la plus grande discrétion et ne cherchant généralement pas une reconnaissance publique étendue - se profile un autre usage de l'art qui remet en question les pratiques culturelles dominantes. Plus de 250 photos montrent les œuvres de ces inspirés qui n'ont d'autre prétention que de s'accomplir eux-mêmes en donnant forme à leurs rêves. L'auteur est un chercheur, lui-même autodidacte,travaillant à l'archivage et à la sauvegarde sous forme de documentations multiples de cette mémoire des créateurs populaires.

L'ouvrage contient le film "Bricoleurs de paradis" ("Le gazouillis des éléphants") de Rémy Ricordeau, 52 minutes, 2011 écrit en collaboration avec Bruno Montpied. Défense et illustration des jardins de création spontanée en tant que pratique et enjeu symbolique de la liberté, ce road movie dans le Nord et l'Ouest de la France part à la découverte de drôles de sites et de créateurs prolifiques. Une plongée dans l'univers, trop méconnu, voire dédaigné, de ces environnements singuliers…

Librairie Quilombo // 01 43 71 21 07 // www.librairie-quilombo.org

Source : message reçu des organisateurs le 9 septembre 19h
Source : message reçu le 21 septembre 13h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir