Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 6 juin 2011 à 19h

5 parties : 1 2 3 4 5

Rendez-vous des indignés

Programme mis à jour le 6 juin 11h.

Programme des réunions

  • lundi 6 juin à 19h - réunions des commissions au boulevard Richard Lenoir (près de la place de la bastille).
  • mercredi 8 juin à 19h - débat sur les revendications du mouvement
  • dimanche 12 juin (heure?) - assemblée générale

Programme des actions

Lundi 6 juin

  • diffusion de tracts à 12h au marché de Montreuil (RV au métro, contact : Sophie et Jacques)
  • diffusion de tracts au Marché aux Puces de St-Ouen

Mardi 7 juin

  • Diffusion de tracts au marché boulevard Ornano (RV métro Porte de Clignancourt ; contact : Nordine diclerex@hotmail.fr)
  • Casserolade à 19h Place Léon Blum
  • 20h au Bd Richard Lenoir : concert ouvert à tous les musiciens apprentissage/enseignement de langues vivantes

Mercredi 8 juin

  • Diffusion de tracts à 15h devant le Pole Emploi métro Couronnes (contact : Francis stevesex93@hotmail.cexom)
  • Casserolade à 18h à Gare de l'Est
  • Flash-Mob à 19h à Gare du Nord

Jeudi 9 juin

  • diffusion de tracts à 19h au Marché de Belleville-Couronnes (contact Sara)

Vendredi 10 juin

  • Casserolade à 20h métro Jaurès (direction bassin de la Villette)

Samedi 11 juin

Dimanche 12 juin

Toutes infos dispos auprès de Marc et drp.acextion@gmail.cexom,

Compte-rendu de l'AG du 5 juin

A l'AG de ce soir (dimanche 5 juin), il a été décidé de faire les réunions des commissions demain soir lundi, à 19h, boulevard Richard Lenoir. La prochaine AG sera dimanche 12 juin. Mercredi 8 juin, il y aura un débat pour tout le monde (pas de réunion de commissions) qui sera consacré aux revendications du mouvement, probablement à Richar Lenoir (à confirmer).

La commission France en particulier discutera demain soir de revendications pour préparer le débat de mercredi. Quatre axes de débat avaient été identifiés dans la commission : 1) précarité/chômage 2) biens communs/services publics 3) répression/justice/discrimination 4) démocratie et média.

Il est possible que d'autres commissions également travaillent sur des revendications demain soir, notamment les commissions international, écologie, média...

La proposition de créer une commission éducation populaire a été acceptée, et elle se réunira demain (6 juin) soir aussi.

http://reelledemocratie.com/

Source : message reçu le 6 juin 11h
Source : message reçu le 6 juin 09h
Source : liste AG-IdF, reçu le 6 juin 00h
Source : message reçu le 5 juin 22h


1 2 3 4 5

Rendez-vous précédents des indignés

(Week-end du 4-5 juin)

Attention: le rassemblement quotidien a été expulsé des marches devant l'opéra Bastille. Il s'est reconstitué à l'entrée du boulevard Richard-Lenoir (Bastille).

Actions :

  • Samedi 4 juin 16h00: Beaubourg --> Flashmob
  • Samedi 4 juin 17h00: Châtelet (Fontaine des Innocents) --> Casserolade (faire du bruit avec des casseroles)
  • Dimanche 5 juin 14h00: République --> Casserolade

Réunions de commissions et AG :

  • vendredi 3 juin 19h : réunion des commissions à Boulevard Lenoir
  • samedi 4 juin 19h : idem
  • Dimanche 5 juin 17h : AG à Beaubourg (en effet il y a un rassemblement sur un autre sujet à Bastille ce jour là donc on change de lieu pour éviter les confusions, débordement etc)

Source : message reçu le 4 juin 10h
Source : message reçu le 3 juin 15h
Source : message reçu le 2 juin 23h
Source : message reçu le 1 juin 11h
Source : message reçu le 1 juin 00h
Source : liste AG-IdF, reçu le 31 mai 02h


1 2 3 4 5

Communiqué suite à l'assemblée générale du dimanche 29 mai

Suite a l'AG du 29 mai qui a eu lieu à Bastille (plus de 1000 personnes présentes à l'AG), voici les rendez-vous adoptés pour la suite du mouvement:

  • Lundi 30, 19h, Bastille: Réunion des commissions.
  • Mardi 31, 11h, Bercy-Bastille: Soutien à la manifestation des fonctionnaires
  • Mardi 31, 19h, Bastille: Assemblée Generale
  • Mercredi 15 et Dimanche 19 Juin: Journées Internationales de mobilisation appelées par les assemblées populaires de Plaça Catalunya et Puerta del Sol

Communiqué de presse à suivre.

Source : liste AG-IdF, reçu le 30 mai 01h


1 2 3 4 5

Démocratie réelle, maintenant !

Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d'austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. En Espagne, c'est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi.

Face à cela, le peuple espagnol s'est soulevé. Depuis le 15 Mai, ce sont des dizaines de milliers d'espagnols qui occupent les places jour et nuit. Le mouvement Democracia Real Ya ! (Une démocratie réelle maintenant !) s'organise autour de deux axes de revendications : régénération démocratique du système politique et défense d'une politique sociale. Il s'agit d'une véritable mobilisation citoyenne totalement indépendante et autogérée.

Suite aux rassemblement de solidarité organisés par les Espagnols résidant en France, nous citoyens nous reconnaissons dans les aspirations du peuple Espagnol. Nous appelons chacun à devenir acteur de cette dynamique de changement. La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les européens, à nous de saisir cette opportunité.

Face à cette oligarchie politique qui détient tous les pouvoirs, revendiquons la convocation d'une Assemblée Constituante pour rappeler à nos gouvernants que le seul souverain, c'est le peuple !

Face à la poignée d'ultra riches qui parasitent notre société, exigeons une nouvelle répartition des richesses !

Nous appelons donc partout en France à l'organisation de rassemblements et d'occupations pacifiques des places publiques. C'est en nous réappropriant l'espace public que nous déciderons ensemble des revendications et des moyens d'action (culturels, artistiques, politiques et citoyens).

La seule limite à l'exploitation, c'est la résistance à l'exploitation !

Voté à l'unanimité par l'Assemblée Générale de Paris,
Place de la Bastille,
Dimanche 22 Mai 2010
http://reelledemocratie.com/

Source : liste AG-IdF, reçu le 24 mai 11h
Source: http://reelledemocratie.com/


1 2 3 4 5

Manifeste du collectif espagnol : democracia real ya

Nous sommes des personnes courants et ordinaires. Nous sommes comme toi : des gens qui se lèvent tous les matins pour étudier, pour travailler ou pour chercher un boulot, des gens qui ont famille et amis. Des gens qui travaillent dur tous les jours pour vivre et donner un futur meilleur à celles et ceux qui les entourent.

Parmi nous, certain-e-s se considèrent plus progressistes, d'autres plus conservateurs. Quelques un-e-s croyants, d'autres pas du tout. Quelques un-e-s ont des idéologies très définies, d'autres se considèrent apolitiques. Mais nous sommes tous très préoccupé-e-s et indigné-es par la situation politique, économique et sociale autour de nous. Par la corruption des politiciens, entrepreneurs, banquiers, ... . Par le manque de défense des hommes et femmes de la rue.

Cette situation nous fait du mal quotidiennement ; mais, tous ensemble, nous pouvons la renverser. Le moment est venu de nous mettre au travail, le moment de bâtir entre tous une société meilleure. Dans ce but, nous soutenons fermement les affirmations suivantes :

  • L'égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le développement écologique durable, le bien-être et le bonheur des personnes doivent être les priorités de chaque société avancée.
  • des droits basiques doivent être garantis au sein de ces sociétés : le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l'éducation, à la participation, au libre développement personnel et le droit à la consommation des biens nécessaires pour une vie saine et heureuse.
  • Le fonctionnement actuel de notre système politique et gouvernemental ne répond pas à ces priorités et il devient un obstacle pour le progrès de l'humanité.
  • La démocratie part du peuple, par conséquent le gouvernement doit appartenir au peuple. Cependant, dans ce pays, la plupart de la classe politique ne nous écoute même pas. Ses fonctions devraient être de porter nos voix aux institutions, en facilitant la participation politique des citoyens grâce à des voies directes de démocratie et aussi, procurant le plus de bienfait possible à la majorité de la société, et pas celle de s'enrichir et de prospérer à nos dépens, en suivant les ordres des pouvoirs économiques et en s'accrochant au pouvoir grâce à une dictature partitocratique menée par les sigles inamovibles du PPSOE [1].
  • La soif de pouvoir et son accumulation entre les mains de quelques-uns crée inégalités, crispations et injustices, ce qui mène à la violence, que nous refusons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et antinaturel, coince le système social dans une spirale, qui se consomme par elle-même, enrichissant une minorité et le reste tombant dans la pauvreté. Jusqu'au malaise.
  • La volonté et le but du système est l'accumulation d'argent, tout en la plaçant au-dessus de l'efficience et le bien-être de la société ; gaspillant nos ressources, détruisant la planète, générant du chômage et des consommateurs malheureux.
  • Nous, citoyens, faisons parti de l'engrenage d'une machine destinée à enrichir cette minorité qui ne connait même pas nos besoins. Nous sommes anonymes, mais, sans nous, rien de cela n'existerait, car nous faisons bouger le monde.
  • Si, en tant que société nous apprenons à ne pas confier notre avenir à une abstraite rentabilité économique qui ne tourne jamais à notre avantage, nous pourrons effacer les abus et les manques que nous endurons tous. Nous avons besoin d'une révolution éthique. On a placé l'argent au-dessus de l'Etre Humain, alors qu'il faut le mettre à notre service. Nous sommes des personnes, pas des produits du marché. Je ne suis pas que ce que j'achète, pourquoi je l'achète ou à qui je l'achète.

A la vue de cela, je suis indigné/e

Je crois que je peux le changer.

Je crois que je peux aider.

Je sais que, tous ensemble, on le peut.

Sors avec nous. C'est ton droit.

http://www.rezocitoyen.fr/rezo.php?page=anonymous&id_syndic_article=19570
https://www.facebook.com/event.php?eid=146556

Source : message reçu le 23 mai 16h

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/17618

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir