Réagir (3)EnvoyeriCalPartager

mercredi 11 mai 2011 à 19h45

2 parties : 1 2

Soirée Annulé

Une rencontre avec d'autres intervenants avait été envisagée, mais abandonnée. La soirée est donc bien annulée.

Source : message reçu des organisateurs le 11 mai 14h
Source : message reçu des organisateurs le 9 mai 16h


Débat : critiques de l'idéologie sécuritaire

Le mercredi 11 mai 2011 à 19h45 au CICP (21 ter rue Voltaire Paris 11e - m° Rue des Boulets) autour de deux livres : Les marchands de peur - La bande à Bauer et l'idéologie sécuritaire de Matthieu Rigouste (Libertalia, 2011) et La politique de la peur de Serge Quadruppani (Seuil, 2011).

En présence des auteurs Matthieu Rigouste et Serge Quadruppani

Les marchands de peur

La bande à Bauer et l'idéologie sécuritaire

Matthieu Rigouste // Libertalia // 2011 // 160 p. // 8 euros

La peur est un outil politique fondamental pour les classes dominantes. Transformée en marchandise, elle constitue le secteur d'activité d'idéologues organisés pour vendre ces produits aux gouvernements et aux complexes industriels. En France, la « bande à Alain Bauer » constitue la manifestation la plus exemplaire de cette collaboration intensive entre éléments de la classe politique, de la police, de l'armée, de l'industrie, de l'Université et des grands médias. En étudiant cette bande et ses réseaux, leur positionnement dans le champ de la production du contrôle, ce qu'ils disent et font, leur histoire, leurs profits et leurs stratégies, l'auteur met à disposition des cartes et des outils pour attaquer la dimension idéologique des sociétés de contrôle.

La politique de la peur

Serge Quadruppani // Seuil // 2011 // 224 p. // 18 euros

La politique de la peur, c'est celle qui, menée par la droite comme par la gauche, empile les lois liberticides, développe sans relâche les techniques de surveillance et les fichiers, et choisit de brandir toujours plus haut la menace "terroriste".

C'est celle qui, au nom du 11 septembre, s'en prend quotidiennement aux étrangers, aux jeunes, aux internautes, aux prostitués, aux chômeurs, aux autres, à tous les autres. Celle qui, avec l'active complicité des médias, fabrique des ennemis imaginaires (le "groupe de Tarnac", Cesare Battisti...) pour mieux détourner notre attention des oppressions quotidiennes. Pour les dirigeants politiques qui tentent vainement de gérer l'économie globale, la politique de la peur permet de compenser leur quasi-impuissance par un activisme répressif surmédiatisé.

C'est enfin une "politique de civilisation" qui est à la fois la négation de la politique et de la civilisation.

Débat organisé par la Librairie Quilombo au CICP
01 43 71 21 07 // www.librairie-quilombo.org

http://www.librairie-quilombo.org/IMG/arton3645.gif

Source : message reçu le 28 avril 14h
Source : http://www.librairie-quilombo.org/Les-marchan...


Critiques de l'idéologie sécuritaire

débat autour 2 livres

  • "Les Marchands de Peur" de Matthieu Rigouste (Libertalia) et
  • "La politique de la peur" de Serge Quadruppani (Seuil)

en présence auteurs
CICP 21ter rue Voltaire, 11e.

Source : http://letohubohu.free.fr

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/16956

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Dommage, Avez - vous prévu

Par Anonyme, le 08/05/2011 à 20:00

Dommage,

Avez - vous prévu une autre date ??

J'espère!!!!

Aïe aïe aïe !

Par Anonyme, le 07/05/2011 à 16:01

Finalement, Mathieu Rigouste ne peut pas venir non plus.

Le débat est annulé !

L'équipe de Quilombo

aïe !

Par Anonyme, le 06/05/2011 à 15:54

Serge Quadruppani annule sa participation, mais nous recevrons quand même Mathieu Rigouste.

L'équipe de Quilombo