thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 22 mars 2011 à 12h

3 parties : 1 2 3

Rassemblement intersyndical contre le "pacte de compétivité"

Du 20 au 25 mars une semaine de mobilisation européenne au moment du Sommet des Chefs d'Etat consacré au « Pacte de compétitivité »

Les organisations syndicales régionales CGT, UNSA, FSU, SOLIDAIRES appellent les salariés franciliens à se mobiliser le mardi 22 mars 2011. Rendez vous pour un rassemblement unitaire et revendicatif, à partir de 12 heures, à Bercy.

Lire le tract d'appel

Source : http://cgteduc93.free.fr/? Rassemblement-inte...


CGT Val-de-Marne

Rassemblement syndical européen

la CGT, la CFDT, l'UNSA, la CFTC membres de la CES mais aussi la FSU et Solidaires appellent à un rassemblement à Bercy de 12h à 14h et avec la participation d'une délégation du DGB allemand

Source : http://www.cgt94.fr/spip.php?breve268


1 2 3

CGT Val-de-Marne

Semaine de Mobilisation des salariés pour l'Europe Sociale

vendredi 25 mars 2011

Du 20 au 25 mars, la Confédération Européenne des syndicats appellent à une semaine de mobilisation européenne au moment du Sommet des Chefs d'Etat consacré au « Pacte de compétitivité »

Quelques points forts ont été retenus :

  • un sit-in à Bruxelles le 24 mars (l'heure exacte reste à déterminer, entre 10 et 14 heures). L'objectif est de 10 000 participants dont 250 militants CGT du Nord/Pas de Calais,
  • une initiative à Paris (Ile de France) avec un rassemblement à Bercy le 22 mars,
  • une initiative à Berlin le 24 mars

Pour ces deux initiatives, des prises de parole des syndicalistes français et allemands auront lieu.

Voir en ligne : voir l'appel intersyndical français

Source : http://www.cgt94.fr/spip.php?breve256


1 2 3

Emploi et développement économique durable

Mobilisations syndicales en Europe du 24 mars au 9 avril

Après la très grande mobilisation du 29 septembre et celle du 15 décembre 2010, la Confédération européenne des syndicats et toutes ses organisations syndicales affiliées - pour la France, la CFDT, la CFTC, la CGT, l'UNSA - ont décidé de poursuivre la campagne pour une Europe sociale, pour l'emploi et le bien-être.

Il est urgent que les autorités européennes et les Etats membres changent de cap

Après avoir pris des mesures, bien que tardives, pour aider les pays les plus endettés de la zone euro, l'Union européenne s'engage dans une gouvernance économique qui est indispensable. Mais les choix faits pour cette gouvernance comme le renforcement du Pacte de stabilité et de croissance, le Pacte de compétitivité, la lutte contre l'endettement des Etats, conduisent à une remise en cause de la cohésion sociale. Les politiques d'austérité, qui sévissent dans toute l'Europe, frappent durement les travailleuses et les travailleurs. Partout sont remis en cause les salaires, les retraites, l'indemnisation du chômage, le droit du travail, les services publics. C'est notre modèle social qui est en grand danger.
Ce choix, des autorités européennes et des Etats membres de l'Union européenne qui privilégient à tout prix les réductions drastiques des dépenses publiques et sociales, risque de conduire au blocage de la croissance, voire de provoquer une récession.
Nous refusons l'Europe de l'austérité.

Une autre politique est indispensable

Avec la CES, les organisations syndicales françaises revendiquent des politiques donnant la priorité à l'investissement et à la croissance, à l'emploi et à la solidarité. Nous voulons une Europe sociale. Une Europe du plein emploi, d'emplois de qualité et du bien être de ses peuples.

La diminution de l'endettement des Etats doit être progressive dans une démarche qui assure la justice et la cohésion sociale. Il est nécessaire de trouver de nouvelles recettes provenant des revenus du capital, d'une taxe sur les transactions financières et de la fiscalité écologique.

Des réformes fiscales s'imposent pour des impôts plus justes et pour supprimer le dumping fiscal. Il faut établir une taxe européenne minimum sur les bénéfices des entreprises, basée sur une assiette harmonisée.

Le dumping social doit être combattu par le renforcement du socle social européen. Cela passe par la mise en place d'un salaire minimum dans chaque Etat membre.

Enfin une croissance durable doit être assurée par des politiques européennes de relance de l'économie privilégiant les investissements dans l'éducation et la formation, la recherchedéveloppement et l'innovation, et dans les infrastructures.

Les organisations syndicales française CFDT, CFTC, CGT, UNSA, dans la continuité de l'action qu'elles mènent au plan national depuis décembre 2008, enverront des délégations à la manifestation européenne de Budapest le 9 avril prochain. En France, elles appellent les salariés à se mobiliser le 24 mars pour faire pression sur les chefs d'Etat et des gouvernements des Etats membres de l'Union, réunis ce jour, en participant massivement aux initiatives intersyndicales.

Source : http://www.cgt.fr/Mobilisations-syndicales-en...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/16612

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir