Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 10 mars 2011 à 18h

4 parties : 1 2 3 4

Assemblée générale 93 à Bobigny

Réunion des écoles, collèges et des lycées du 93

Jeudi 10 mars à 18h Bourse départementale du travail de BOBIGNY 1 place de la Libération Tramway T1 « Libération »

Cette réunion est appelée par SUD Education et la CGT éduc'Action 93.

Elle a été lancée à l'initiative de l'AG de grève des enseignants de St-Denis du 10 février

Soyons nombreux !

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/16085
Source : liste AG-IdF, reçu le 6 mars 18h


Mobilisation en mars dans les écoles du 93

Bonjour,

nous étions plus de 50 % de grévistes sur la ville hier (10 février) et une bonne trentaine à l'assemblée générale intersyndicale SUD-SNUipp (et non-syndiqués) du matin.

Nous avons tous convenu qu'il était urgent de relancer une mobilisation très déterminée sur la question de l'école à Saint-Denis, au vu non seulment des suppressions de postes à venir mais surtout de la situation actuelle !

Nous avons été plusieurs à évoquer la "souffrance au travail" des collègues confrontés à un échec scolaire de masse et à une incapacité à y répondre, faute de moyens. C'est aussi la question de la "souffrance à l'école" de nos élèves les plus en difficulté qui a été soulevée.

Fort de ce constat et de l'urgente nécessité d'exiger de "VRAIS MOYENS POUR L'ECOLE A SAINT-DENIS et POUR LE 93", nous avons voté le calendrier de mobilisations suivant :

  • Mardi 8 mars de 18h à 19h30 : Réunion du comité de mobilisation parents/enseignants de St-Denis à la Bourse du travail (9-11 rue Génin M°St-Denis Porte de Paris) pour préparer le débat du 18 et la journée "école déserte" du 31
  • Jeudi 10 mars 18h : Bourse du travail de Bobigny - assemblée générale départementale des enseignants des écoles, collèges et lycées du 93 pour organiser la mobilisation au niveau departemental contre les suppressions de postes dans le 1er et le 2nd degré
  • Vendredi 18 mars, 18h : Débat parents/enseignants en Mairie pour la défense de l'école publique à St-Denis "quel avenir pour les enfants de Saint-Denis ?"
  • Jeudi 31 mars : Journée "école déserte" avec appel -Aux parents de la ville pour ne pas mettre leurs enfants a l'ecole ce jour pour venir manifester avec les enseignants -Aux enseignants a la greve (Appel des sections locales SUD et SNUipp)

Le vendredi 1er avril 2011 se tiendra le CTP "carte scolaire" qui décidera des ouvertures et des fermetures de classe pour les écoles, collèges et les les lycées.

Pour info : le rassemblement intersyndical à Bobigny (SNUipp-SNES-CGT-SUD) d'hier, jeudi 10 février, s'est soldé par une occupation spontanée des locaux de l'Inspection académique du 93 par 150 à 200 enseignants en colère et d'un murage symbolique des portes !

Le ton monte dans le 93 !!!

SUD éducation Créteil (93)

Pour + d'infos, consultez le site :

http://www.sudeduccreteil.org/

Source : liste AG-IdF, reçu le 25 février 19h
Source : message reçu des organisateurs le 17 février 12h
Source : liste AG-IdF, reçu le 11 février 10h


1 2 3 4

AG départementale des écoles et établissements

L'heure est à coordonner l'action des établissements et des écoles contre les baisses de moyens et suppressions de poste à la rentrée 2011 : c'est pourquoi, nous appelons avec d'autres organisations syndicales SUD-Education et d'autres à participer à une AG départementale 1er et 2nd degré jeudi 10 mars à 18h à la bourse du travail de Bobigny.
Soyons nombreux-ses à y venir pour rencontrer les collègues des autres établissements et écoles, à y porter les décisions prises localement sur la suite de l'action.

Nous avons proposé à toutes les organisations syndicales de se réunir également en intersyndicale départementale, mais sans retour pour l'instant.

Source : http://cgteduc93.free.fr/? AG-departementale-...


1 2 3 4

Suppressions de postes, réformes, Ya Basta !

Zéro pointé pour le ministère de l'Éducation nationale !

Selon une note du Centre d'Analyse Stratégique, organisme rattaché à Matignon, sur l'emploi public dans les pays de l'OCDE, la France serait bonne dernière des 34 pays membres de l'OCDE pour l'encadrement des élèves !

Les constats des syndicats, souvent considérés comme "alarmistes" voire "catastrophistes" par les rectorats, sont largement confirmés par ce document : "Il y a 6,1 enseignants pour 100 élèves en France. C'est le taux le plus bas des pays de l'OCDE". Pour l'enseignement primaire, c'est encore pire, avec 5 enseignants pour 100 élèves !

Comment s'étonner alors du manque de remplaçants, de la disparition des enseignants spécialisés (RASED), de l'augmentation progressive du nombre d'élèves par classe dans les écoles, les collèges et les lycées ?

Malgré ce constat, le gouvernement a décidé de supprimer encore 16000 postes à la rentrée prochaine.

Cet objectif guide l'ensemble des réformes, celle de la formation, avec les stagiaires à temps plein et des étudiants de M2 en remplaçants, comme celle des lycées qui tourne au saccage dans la voie technologique... Il y a donc bien un domaine dans lequel l'éducation est la priorité du gouvernement : celui des suppressions de postes !

Pour l'académie de Créteil, le recteur doit trouver 571 postes à "économiser". La potion est amère pour les écoles et les établissements qui devront pourtant accueillir 8000 élèves de plus à la rentrée 2011. Les mesures de carte scolaire et de DHG (Dotation Horaire Globalisée) seront orientées à la baisse des moyens dans les trois départements. Ce sont les dispositifs de lutte contre l'échec scolaire, donc les élèves les plus en difficulté, qui vont faire les frais de cette politique.

Ainsi, l'inspecteur d'académie de Seine-Saint-Denis a prévu de supprimer des postes de maîtres supplémentaires et de RASED ! Quant aux seuils d'ouverture des classes, il a su rappeler très récemment qu'avec le fort "taux d'absentéisme des élèves en maternelle, les effectifs n'étaient jamais au complet" et que "la Seine-Saint- Denis devait participer à l'effort national d'économie budgétaire ! Tout un programme…

Mais de nombreux-ses enseignant-es des écoles, des collèges et des lycées ont décidé de relancer une dynamique forte de mobilisation.

Le jeudi 10 février, à l'occasion de la grève nationale, ce sont près de 200 profs du premier et du second degré qui ont occupé les locaux de l'inspection départementale du 93, aux cris de "Chatel, voleur, rends-nous nos postes ! ".

Lundi 7 février, des centaines de parents ont occupé les écoles dans plusieurs villes de l'académie pour protester contre le manque d'enseignants remplaçants.

Mercredi 3 février, des professeurs des IUFM (PIUFM) du Val-de-Marne ont boycotté les entretiens de formation prévus par l'IA. Ils ont convoqué une conférence de presse pour protester contre la masterisation, cause de toutes les souffrances endurées par nos collègues stagiaires.

Il s'agit maintenant de fédérer les résistances dans un mouvement d'ensemble unitaire des enseignants et des parents contre la destruction programmée de l'éducation.

SUD Education a proposé une intersyndicale académique dès la rentrée des vacances de février pour construire dans l'unité une riposte massive et efficace.

Déjà, une assemblée générale départementale est prévue dans le 93 le jeudi 10 mars, à 18h, à la bourse du travail de Bobigny à l'initiative des personnels de Saint-Denis.

Une AG régionale sera programmée courant mars et nous y proposerons un appel à la grève dans la deuxième quinzaine de mars !

Les grèves et manifestations, si elles sont massives et déterminées, avec l'appui des parents, peuvent faire reculer le rectorat et le ministère.

Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...


1 2 3 4

La rentrée 2011 qui se prépare est impossible :

Toutes et tous mobilisés Pour le Service Public d'Education

Assemblées Générales 1er et 2nd degré : Jeudi 10 mars 2011 à 18h00

Tract de l'union académique CGT-Educ'action

Nous vous appelons à vous réunir (AGs, heures syndicales…) afin de faire le point sur la situation dans votre établissement ou votre école. Nous vous invitons à faire des demandes d'audience afin de faire connaitre au Rectorat vos revendications (nous transmettre vos demandes afin que nous vous soutenions).

Jeudi 10 mars 2011 à 18h00 :

AGs intersyndicales des écoles et des établissements

  • Bourse départementale du travail de BOBIGNY
    1, place de la Libération 93000 BOBIGNY
    (tram T1 : Libération)
  • Maison départementale des syndicats de CRETEIL
    11 rue des archives 94000 CRETEIL
    (métro L8 : Créteil-Préfecture)

Samedi 19 mars 2011 :

Manifestation régionale contre les suppressions d'emplois


La CGT Educ'action revendique :

  • un collectif budgétaire qui permette le rétablissement des emplois supprimés et la création des postes nécessaires,
  • des moyens pour pouvoir travailler dans tous les établissements (écoles, collèges, LGT, LP) et en particulier des postes statutaires à temps plein et en continu de personnels d'encadrement, d'éducation ...permettant l'accueil des élèves dans des conditions dignes (CPE, surveillants, COP, infirmières, médecins scolaires, agents, éducateurs…).
  • la titularisation sans condition de concours ni de nationalité des 3000 non-titulaires de l'académie de Créteil

1er degré :

Variation du nombre d'élèves à la rentrée 2011 Variation des emplois à la rentrée 2011

  • 77 1487 23 emplois d'enseignants et -40 intervenants en langues
  • 93 2160 -20 emplois d'enseignants et -35 intervenants en langues
  • 94 577 -20 emplois d'enseignants et -28 intervenants en langues

Les annonces précises par écoles et par villes ont été reportées à après les élections.

2nd degré :

RETROUVEZ LE DETAIL DES DHG SUR NOTRE SITE : http://www.cgteduccreteil.org/spip.php ?article2539

Lycées professionnels, généraux et technologiques (y compris post-bac)

Variation du nombre d'élèves prévue pour la rentrée 2011 Variation des emplois annoncée par le Rectorat Variation des emplois dans les DHG de février 2011

402 - 230 - 399

Pour arriver à son objectif de suppressions d'emplois, le Rectorat use de tous les stratagèmes :

  • suppression de toutes les dotations spécifiques pour élèves en difficultés en LP et lycées
  • ponction de 1% des DHG en LP
  • augmentation des capacités d'accueil dans plusieurs sections pour pouvoir en fermer d'autres dans l'établissement ou les établissements proches.
  • fermeture ou réductions d'options, augmentation des effectifs-classe en LGT

Rappelons par ailleurs qu'en LP, le Rectorat minore les dotations des 2ndes, 1ères et terminales Bac Pro 3 ans. Sur chacun de ces niveaux, il fait disparaitre une partie des horaires de volume complémentaire auquel s'ajouterait à présent la réduction des horaires de groupe. C'est avec cette minoration que le Rectorat récupère le plus d'heures : on constate ainsi que le taux d'encadrement des élèves dans les lycées, sur l'académie de Créteil, est faible, plus faible par exemple que sur l'académie de Caen !

Collèges et SEGPA

Variation du nombre d'élèves prévue pour la rentrée 2011 Variation des emplois annoncée par le Rectorat

3434 15

Il faut ajouter pour les collèges et les lycées professionnels, technologiques et généraux, la suppression de 221 emplois au titre de la suppression des décharges pour participer aux formations pour les néo-titulaires et au titre de la baisse des capacités pour le remplacement.

Source : http://cgteduc93.free.fr/?La-rentree-2011-qui...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir