Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 28 février 2011 à 20h

Réunion publique du groupe parisien d'Offensive Libertaire & Sociale

Révoltes et révolutions au Maghreb et Machrek et maintenant?

En Tunisie et en Egypte les dictateurs sont tombés, mais le processus révolutionnaires n'est pas achevé, et commence même à gagner d'autres pays du Maghreb et Machrek: Algérie, Lybie, Yémen, Bahreïn, Iran, ... Par leur soif de liberté et leur rage contre les profiteurs de toute sorte, ces soulèvements laissent espérer que les masses ne se contenteront pas du simple départ des dirigeants honnis. D'ores et déjà, et comme toujours lorsque les peuples se révoltent, une brèche s'est ouverte au Proche et au Moyen Orient, par où les diverses formes de domination et d'exploitation peuvent être combattues plus directement. Ici, en France et en Europe, nous ne pouvons que nous sentir interpelés par cette situation. Bien sûr, les premières questions qui se posent à nous sont celles du soutien aux soulèvements en cours, et des formes de solidarité à mettre en oeuvre. Mais aussi : comment penser l'articulation entre les luttes en Europe et ce processus révolutionnaire dans le monde arabo-musulman. Ou pour le dire autrement : comment établir des ponts, en pensée et en actes, entre ce que nous vivons ici et ce qu'ils-elles font là-bas? Une première façon de défendre et de soutenir ces soulèvements ici, c'est peut-être déjà d'en restituer les enjeux. Pour ce faire en finir avec les mythologies, comme celle qui place internet et les réseaux sociaux comme les principaux vecteurs de révolution, alors que le basculement c'est fait principalement dans la rue. Insister aussi sur ce qu'il y a de précieux: la sortie de l'apathie et de la dépolitisation générales, l'intervention des femmes dans les révoltes, le refus unanime de la captation du processus révolutionnaire par les organisations islamistes. Mais pour pointer aussi les équivoques: les usages flous du terme de «démocratie», qui signifie aussi bien le pouvoir du peuple que celui des politiciens parlant en son nom; et le danger que ces révoltes soient réduites à une simple transition vers la «normalisation» politique, sociale et culturelle des pays concernés, normalisation qu'on pourrait résumer par l'équation: Etat de droit libéralisme économique consumérisme à l'occidentale.

Pour discuter de cela l'Offensive Libertaire & Sociale vous invite à une réunion publique le lundi 28 février à 20H au CICP 21ter, rue Voltaire 75011 Paris (dans la cafet' internationale au rez-de-chaussée du batiment)

Source : message reçu des organisateurs le 18 février 10h
Source : message reçu des organisateurs le 9 février 11h

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/16022

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir