thème : international
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

mardi 26 octobre 2010 à 19h

Projection - débat

Brésil : la gauche a-t-elle vraiment réussi ?

Spécial élections brésiliennes
Organisé par l'association Autres Brésils et le site d'informations Basta !

19h - Projection

« Lula, la gestion de l'espoir »
Réalisateur : Gonzalo Arijon - 2005, 61'

Qu'en est-il de l'espoir suscité par l'élection de Lula à mi-mandat ? Entre volonté d'agir et pouvoir d'agir, la marge de manœuvre est étroite. En réempruntant le chemin que l'homme Lula a lui-même parcouru, ce filme tente d'y répondre.

20h - Caipirinha altermondialiste

20h15 - Débat

A l'approche du second tour de l'élection présidentielle, quel est le bilan social et écologique du gouvernement Lula ? Quelles perspectives s'ouvrent avec ces élections ? Quels sont les enjeux pour la gauche et les mouvements sociaux brésiliens ? Les gauches européennes, et françaises, doivent-elles s'inspirer de l'expérience Lula ?

Avec :

  • Douglas Estevam, représentant du Mouvement des sans terres (MST)
  • Janette Habel, Universitaire, Institut des hautes études d'Amérique latine
  • Stéphane Monclaire, politologue et latino-américaniste, Maître de conférences Université Paris 1
  • Pierre Salama, latino-américaniste, Centre d'Économie de Paris-Nord

Débat animé par : Erika Campelo, membre d'Autres Brésils

Plus de renseignements :

Autres Brésils : 01 40 09 15 81 - bresilexs@autresbresexils.net

Source : http://www.bastamag.net/newsletter/annonce_1....
Source : message reçu sur la liste Anticolonial le 19 octobre 23h

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/14597

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

construction d'un réacteur dangeureux à Angra à 150 km de Rio

Par Anonyme, le 24/10/2010 à 11:05
Aujourd'hui, Greenpeace a livré les millions radioactifs que la BNP compte prêter pour la construction d'un projet nucléaire dangereux qui viole les normes internationales sur la sûreté. La BNP est la championne du monde du financement du nucléaire. Pourquoi est-ce un problème ? La BNP investit sans être capable d'évaluer les risques liés aux projets nucléaires. L'État couvre les défaillances de paiement, la banque ne se soucie donc pas de l'impact des projets financés, ni sur les populations ni sur l'environnement ! À Angra, à 150 km de Rio, la BNP veut financer un projet de réacteur dangereux : il s'agit d'assembler des pièces qui sont stockées là depuis 1986 ... Depuis l'incident de Tchernobyl ! Demandez à la BNP ce qu'elle fait de l'argent de ses clients ! C'est pourtant ce projet que la BNP veut aujourd'hui financer, et ce avec l'argent des particuliers clients de la banque. Greenpeace demande aujourd'hui à la BNP de ne pas s'impliquer dans le financement d'Angra. Si vous aussi vous demandiez des comptes à la BNP sur ce qu'elle fait de cet argent ? Rendez vous sur : ouvavotreargent.com