thème : travail
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

vendredi 15 octobre 2010 à 9h30

2 parties : 1 2

Tous en grève pour nos retraites !

La grève s'étend !

Les journées de grèves et de manifestations réunissent de plus en plus de monde. 3 millions le samedi 2 octobre, et 3,5 millions le mardi 12 octobre. Le mouvement s'intensifie, avec la participation de plus en plus massive des jeunes et des salariés du privé. la grève s'étend, exemple : 11 des 12 raffineries françaises sont en grève.

Saint-Denis mobilisée !

L'assemblée générale du dépôt de bus de la RATP à Pleyel poursuit la grève. Des cheminots du Landy, à la Plaine, sont en grève reconductible. Plusieurs collèges et lycées reconduisent la grève: des enseignants des lycées Paul Eluard, Bartholdi, Suger, et du collège Fabien. De plus, une assemblée générale réunissant 30 à 40 collègues du primaire de Saint-Denis a voté la poursuite de la grève au-delà du 12 octobre.

Une centaine de collègues de Plaine Commune réunis en assemblée générale le 13 octobre poursuit et amplifie la mobilisation : les services du siège et des unités territoriales d'Aubervilliers, La Courneuve, Epinay, Saint-Denis, l'Ile-Saint-Denis, Pierrefitte, Stains, et Villetaneuse étaient tous représentés.

Travaillant pour la mairie de Saint-Denis, nous nous sommes réunis dans la matinée du 13 octobre pour décider des suites de notre mobilisation.

Construisons la mobilisation à la mairie de Saint-Denis !

Chaque salarié de la Mairie est directement concerné par cette réforme et a toute sa place dans la lutte.

Le mouvement de grève s'élargit par la participation active des collègues dans les Assemblée Générale, lieu et cadre de toute décision. C'est le seul moyen pour faire reculer le gouvernement. Décidons en A.G. de la construction de la lutte : grève par rotation, par demi-journées, par heures de débrayage... Soyons nombreux aux actions et aux rendez-vous dans les jours qui viennent.

Il faudra lutter jusqu'au retrait total de cette réforme injuste. Ensemble, fraternellement mais décidés, réclamons le départ à 60 ans, 37.5 annuités, une pension fondée sur les 6 meilleurs mois de salaires, financée par les actionnaires et le capital .

Vendredi 15 octobre

  • 9h30: Assemblée générale interprofessionnelle, Université Paris 8 (Saint-Denis)
    (cheminots, RATP, enseignants, Plaine Communaux, Communaux, étudiants, salariés de Paris 8…)
  • 11h00 Rassemblement et manifestation devant le siège du CNFPT à Pantin (métro église de Pantin).
  • 12h00 : Repas revendicatif à Paris 8, à l'initiative des étudiants.
  • 14h: Manif interprofessionnelle depuis l'université Paris 8, à l'appel notamment du collectif « ensemble à Saint-Denis pour les retraites »

Tract intersyndical signé par FO Communaux St Denis-CGT Plaine Commune - FSU Communaux St Denis - SUD Communaux St Denis

sudstdexenis@gmail.cexom - http://saintdenis.enlutte.org

Source : http://saintdenis.enlutte.org/spip.php?articl...
Source : message reçu ci-dessous le 14/10 à 19h (merci!)


Soutien aux secteurs qui appellent à la grève générale

Contre la casse sociale, l'exploitation au travail
Et la contre-réforme des retraites

Les militants, étudiants et travailleurs, de Saint-Denis font part de leur total soutien aux nombreux travailleurs en grève reconductible dans plusieurs secteurs d'activité (SNCF, RATP, communaux, enseignants, dockers, chimie, éducation, La Poste, France Télévision, etc.).

Nous voulons affirmer notre adhésion sans réserve au mouvement de grève illimitée, comme seule réponse déterminée capable de retirer cette réforme des retraites, qui porte la marque des intérêts des marchés financiers et du patronat car ce projet, qui est inclus dans le plan d'austérité européen, est préconisé par le Fond Monétaire International (FMI).

Une lutte victorieuse ne doit pas être hiérarchisée, ni pilotée. Nous pensons que l'ensemble des travailleurs, du public comme du privé, et
l'ensemble des retraités, jeunes, lycéens, et étudiants, syndiqués ou non-syndiqués, doivent s'organiser à la base, en assemblées générales et en comités, sur leurs lieux de travail et d'étude, dans leurs quartiers, et doivent se coordonner au niveau national. Afin de devenir acteurs de nos luttes et des choix de société.

Dans un contexte de détérioration générale des conditions de vie et de travail, et alors que la part réservée au capital (bénéfices des entreprises, redistribution aux actionnaires, exonérations d'impôts...) n'a jamais été aussi élevée, nous réclamons le retrait du projet de loi sur les retraites qui découle d'une inégale répartition des richesses, et une université populaire, ouverte à tous, travailleurs et étudiants.

La seule manière de faire plier le gouvernement et sa politique réactionnaire, raciste, toujours plus libérale, est de réaliser la plus large unité entre les étudiants, les travailleurs, les retraités et les précaires dans un mouvement massif, coordonné et solidaire.

ASSEMBLEE GENERALE
INTERPROFESSIONNELLE
DE SAINT-DENIS

VENDREDI 15 OCTOBRE 9H30
A l'Université Paris 8 Saint-Denis
(Salle fléchée à partir du hall)

Source : message reçu le 13 octobre 22h

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/14446