thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 29 septembre 2010 à 13h

3 parties : 1 2 3

Communiqué de la CES

Euro-manifestation 29 septembre Bruxelles

La Confédération européenne des syndicats (CES) et les autres partenaires sociaux européens rencontreront le Président de la Commission européenne, M. Barroso, le 4 juin pour poser le problème des conséquences de la crise et des mesures d'austérité sur l'emploi et le social.

Lors de la rencontre, la délégation syndicale mettra en avant ses priorités :

L'Union européenne a besoin d'un plan de relance pour favoriser la croissance par son propre développement ainsi que des politiques industrielles fortes basées sur des politiques industrielles bas carbone et sur l'exploitation de nouvelles technologies. La CES mettre de nouveau en garde contre les mesures d'austérité adoptées par de nombreux gouvernements car elles menacent la croissance et le pouvoir d'achat. De plus, ces mesures d'austérité réduiront la voilure des prestations sociales, dernier rempart contre l'exclusion sociale et elles aggraveront la précarité déjà importante.

D'autre part, la CES considère qu'il est urgent de renforcer les moyens de coordination fiscale au niveau européen. En effet, les asymétries de compétitivité à l'intérieur de l'Europe posent problème pour la cohésion économique et sociale de l'Europe.

Enfin, l'Union européenne doit poursuivre ses efforts en matière de réglementation financière. Nous devons mettre en place de nouvelles fiscalisations telles que la taxation sur les transactions financières. La CES défend la réglementation financière pour inverser la tendance de la spéculation à haut-risque.

L'avenir de L'Europe ne peut pas se fonder sur la précarisation du marché de l'emploi et sur une spirale descendante de la protection sociale. Lors de son comité exécutif des 1er et 2 juin 2010, la CES a décidé d'engager une campagne contre les coupes sombres dans les dépenses publiques et pour plus de croissance. Une Euro-manifestation aura lieu le 29 septembre à Bruxelles.

Le, 3 juin 2010

Voir le site de la CES

Source : http://www.cgt.fr/spip.php?article37452


1 2 3

Bloc Critique dans la manifestation contre l'austérité

29 et 30 septembre: journées d'action contre l'Ecofin à Bruxelles

Fuck austerity! Smash Ecofin! Fight for an ecosocial Europe!

Depuis la crise grecque et celle de l'euro, l'union européenne est devenue un zombie politique : son cerveau néolibéral est endommagé mais continue de provoquer carnages et désastres. Merkel, dont l'inaction a fait passer la note de la crise de 45 à 450 milliard d'euros, impose son mantra à l'Europe : Austérité, Austérité, Austérité. Coupes sombres dans les dépenses publiques et gel des salaires sont imposés à une société déjà précarisée par la récession. L'Espagne, l'Italie, la France, la Belgique, l'Allemagne : personne n'est à l'abri des attaques contre l'Etat social menées par la finance internationale. Barroso et Trichet, qui auraient aimé gérer la crise à la place des gouvernements nationaux, chantent partout que seules des coupes rapides et efficaces peuvent restaurer la confiance des marchés financiers en l'Euro. Banques internationales et spéculateurs nous font payer la facture des déficits créés pour sauver leurs culs via la dette publique. L'austérité aggrave la crise, qui a déjà fait basculer des millions de personnes dans la précarité, et plonge l'économie européenne dans la déflation. Cette austérité nous entraîne dans un cercle vicieux de récession et de chômage, faisant le lit de la xénophobie et du nationalisme.

Seul un conflit social généralisé peut émanciper la génération précaire et inverser la tendance actuelle du déclin des investissements publics. Seules les métropoles cosmopolites de l'autre Europe multi-ethnique peuvent combattre l'ascension d'une Europe raciste, vieillissante, régionaliste et en voie de renationalisation. Nous ne laisserons pas les ministres européens nous soumettre aux marchés financiers. Nous refusons les plans d'austérité que nous prépare l'ECOFIN. Nous refusons que les travailleurs, les précaires, les pensionnés et les migrants soient les premiers à faire les frais du monopoly global. Nous invitons tous les précaires, les migrant-e-s, les sans emploi, les militant-e-s du mouvement social européen ainsi que tous les activistes anticapitalistes à venir à Bruxelles ce 29 septembre 2010 pour agir contre le sommet des ministres des finances, l'ECOFIN.

Bruxelles n'est pas seulement la capitale du petit pays qui doit assumer la présidence européenne alors qu'il n'a pas de gouvernement lui-même; Bruxelles, c'est aussi le siège des institutions européennes, dont la toute puissante Commission qui détient le pouvoir exclusif de proposer et de développer les nouvelles législations, ce qui en fait une partenaire idéal pour les lobbyistes. Parce que Bruxelles, c'est enfin et surtout le paradis des lobbies, on en compte plus de mille et la grande majorité des 15.000 professionnels du secteur représente les intérêts des grandes banques, des multinationales et de la finance internationale, pour lesquelles la crise n'est qu'une occasion de plus de décrocher la timbale.

Ce 29 septembre, nous allons donc répondre à l'appel lancé par la Confédération Européenne des Syndicats même si nous n'en partageons pas les mots d'ordre. Ce ne sont ni la croissance ni les emplois qui peuvent sortir l'Europe de la crise, mais une transformation écologique de notre société et un revenu garanti à tout-es. Alors que certains pays européens seront en grève générale, nous serons dans l'oeil du cyclone, déterminé-es à faire entendre notre voix.

Ce 30 septembre, nous nous inviterons à la table de l'ecofin. D'abord parce qu'ils vont vraiment bien manger, et qu'il n'y a pas de raison que nous ne mangions pas bien aussi. Ensuite, parce que ce n'est pas un défilé qui empêchera l'ecofin de mettre notre futur sous hypothèque, mais bien l'action directe non-violente. Si elle fait partie de ton langage politique, prépare-toi et viens à Bruxelles pour un Grand Jeu contre l'Austérité.

Bruxelles:

27 Septembre - 3 Octobre : Camp No Border.

29 Septembre : Bloc Critique dans la manifestation contre l'austérité organisée par la Confédération européenne des syndicats.

30 Septembre : Journée d'action européenne : Grand Jeu anticapitaliste contre l'Ecofin.

2 Octobre : Manifestation No Border.

9 et 10 Octobre 2010 : États Généraux de la Précarité à Milan.

Novembre 2010 : Meeting europeen Precarious United.

http://precarious-united.eu

Source : message reçu le 28 août 15h


1 2 3

Euro-manifestation 29 septembre 2010 :

« Non à l'austérité. Priorité à l'emploi et à la croissance ! »

article logo

La Confédération européenne des syndicats organise une Journée d'action européenne le 29 septembre prochain. Cette journée d'action fait suite à une décision du comité exécutif de la CES des 1er et 2 juin. Elle sera composée d'une Euro-manifestation à Bruxelles et d'actions syndicales dans les différents pays européens. Les syndicats européens manifesteront contre les mesures d'austérité récemment adoptées par de nombreux pays européens et pour demander des plans de relance en faveur des emplois de qualité et de la croissance. L'Euro-manifestation est en cours de préparation. Les informations que vous trouverez sur cette page seront actualisées progressivement.

Itinéraire et heure de départ de la manifestation

Itinéraire : Pour télécharger l'itinéraire cliquez ici

.

L'Euro-manifestation aura lieu le 29 septembre à Bruxelles. Elle démarrera à 13 heures de la gare du Midi.

Source : http://www.etuc.org/a/7406#parcours

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/13813

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir