thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 6 mai 2010 à 10h

3 parties : 1 2 3

Monsieur le président de la République, la grande braderie des modes d'accueil, ça suffit !!

Nous décrétons l'ALERTE GÉNÉRALE pour la petite enfance !

Le 8 avril est venu "confirmer la vigueur d'un mouvement d'une ampleur inédite dans le secteur de la petite enfance" (AFP).

En effet, professionnels et parents ne lâchent rien face aux contre-vérités énoncées par Mme Morano :

  • oui, les taux d'encadrement actuels demeurent mais ils deviennent théoriques, contournés par l'accueil en surnombre de 120% et, dans les jardins d'éveil, où le taux d'encadrement sera de 1 pour 12 au lieu de 1 pour 8 ;
  • non, la baisse du quota de professionnel-LE-s les plus qualifié-E-s ne favorise pas les titulaires d'un CAP petite enfance mais déqualifie globalement des métiers exercés essentiellement par des femmes, au mépris de leur promotion professionnelle ;
  • non, le gouvernement ne crée pas 100 000 places d'accueil collectif, 37 000 l'étant par "l'amélioration du taux d'occupation"... qui correspond au surnombre de 120% ; simultanément il détruit des milliers de places en école maternelle pour les enfants de 2 à 3 ans ;
  • oui, le temps de formation initiale des assistantes maternelles pourrait être réduit de moitié et le projet de Maisons d'Assistantes Maternelles (MAM) créerait des structures collectives sans norme de fonctionnement.

Nous parlons du bien-être des bébés, on nous répond optimisation du taux d'occupation. Le président de la République n'avait pas annoncé aux parents qu'augmenter l'offre d'accueil se traduirait par la dégradation de la qualité d'accueil des tout petits. Un gouvernement qui reste sourd à la mobilisation exceptionnelle de la petite enfance, c'est un gouvernement qui n'aime pas les bébés et méprise parents & professionnels ! Le président de la République va-t-il enfin prendre des décisions favorables à la cause des enfants et en faveur d'un accueil de qualité ?

Nous décrétons l'ALERTE GÉNÉRALE pour la petite enfance et adressons solennellement au président de la République notre exigence :

  • de retrait du nouveau décret sur l'accueil collectif et de la proposition de loi sur les Maisons d'Assistantes Maternelles ;
  • d'exclusion des modes d'accueil de la directive "Services" ;
  • de rétablir les postes d'enseignants supprimés en maternelle ;
  • ☺ d'un PLAN D'URGENCE pour la Petite Enfance.

Nous appelons à une mobilisation qui redouble d'envergure dès maintenant, avec :

  • des rencontres avec les groupes parlementaires ;
  • le 29 avril 11h00 à l'Assemblée nationale, une initiative & un point de presse pour le retrait de la proposition de loi sur les MAM ;
  • le 1er mai, présence du Collectif aux manifestations, notamment à Paris 14h30 à l'entrée du Boulevard St Martin ;
  • une intervention auprès des élus locaux et des employeurs afin qu'ils prennent position pour le retrait du nouveau décret sur l'accueil collectif et qu'ils s'engagent à ne pas l'appliquer quoiqu'il advienne ;
  • l'envoi par tous les professionnel-LE-s et parents d'un courrier au Président *, accompagné de l'argumentaire contre le décret**.

-

  • jeudi 6 mai, journée de Grève générale de la petite enfance
    où le Collectif demandera à être reçu par le Président de la République,
    MANIFESTATION, à Paris 10 h place de la Bastille (en province, voir le site)
  • samedi 29 mai, MANIFESTATION parents-professionnel-LE-s, à caractère national
  • et appelons à constituer dans toutes les villes des collectifs locaux Pas de bébés à la consigne pour organiser ces initiatives.

Plus d'informations sur le site www.pasdebebesalaconsigne.com : - préavis de grève, - listes des organismes du collectif, - argumentaires, - contacts en province, - et carte-pétition à signer en ligne

Pas de bébés à la consi ne !

http://www.pasdebebesalaconsigne.com/DOC/lebebe&lepresident.JPG
http://www.pasdebebesalaconsigne.com/DOC/arguments%20_retrait%20_nouveau_decret_EAJE_15042010.pdf

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/12930
Source : http://www.pasdebebesalaconsigne.com/


1 2 3

Manifestation

Pas de bébés à la consigne

Après les mobilisations exceptionnelles des 11 mars et 8 avril dernier contre le projet de décret sur l'accueil collectif, journée de grève générale du secteur de la petite enfance (Public/Privé). A Paris Manifestation 10h Bastille - République - Richelieu Drouot (Un point fixe NPA avec tract sera organisé).

Infos sur les manifestations du jeudi 6 mai dans les régions sur le site du Collectif "Pas de bébés à la consigne" : www.pasdebebesalaconsigne.com

Source : http://npaparis14.free.fr/spip.php?article695


1 2 3

Non au démantèlement du service public d'accueil de la petite enfance

La CNT appelle à la grève le 6 mai

Après plusieurs journées d'action et de grève nationale dans le secteur de la petite enfance, le gouvernement reste sourd aux revendications des professionnel-le-s. Voici maintenant plusieurs années que la casse du service public d'accueil des jeunes enfants s'accélère. Les réformes et décrets ne visent qu'à améliorer la "productivité" des établissements aux dépens de la qualité du service d'accueil et des conditions de travail des salarié-e-s.

Parallèlement à ces politiques, c'est tout l'univers de la petite enfance qui est attaqué. Par exemple, suite aux fermetures de classes en école maternelle découlant des dizaines de milliers de suppressions de postes depuis dix ans, des enfants se retrouvent chaque année sans lieux d'accueil à la rentrée.

Concrètement, afin de subvenir aux besoins d'accueil des enfants, l'état plutôt que de choisir de développer les capacités d'accueil en augmentant le personnel, en diminuant le temps de travail pour favoriser la qualité du service, en favorisant l'accès à la formation, choisit la politique la plus destructrice :

  • L'augmentation de la capacité d'accueil des assistantes maternelles de 3 à 4 enfants, donc plus de charge pour le personnel et moins d'attention pour les enfants
  • Même logique dans la création de regroupements d'assistantes maternelles pouvant accueillir jusqu'à 16 enfants sans aucune règle collective de fonctionnement
  • Enfin la création expérimentale de 8000 places de jardins d'éveil d'ici 2012 pour les enfants de deux à trois ans, prévoyant un taux d'encadrement d'un adulte pour 8 à 12 enfants au lieu d'un pour 8 enfants en âge de marcher actuellement pratiqué dans les crèches
  • Les conséquences :
  • Pour le personnel, des conditions de travail plus difficiles, la diminution des professionnel-le-s qualifié-e-s, une perte de sens dans la pratique de leur profession, une quête de la rentabilité toujours plus poussée.
  • Pour les enfants, un environnement moins dédié à l'épanouissement et l'éveil car les établissements n'auront pour ambition que d'être de simples garderies de masse. Souvenons nous des propos du ministre Darcos considérant les enseignants de maternelle comme de simples « changeurs de couches ». Enfin cette politique provoque une augmentation des risques liés à la diminution du taux d'encadrement.
  • Pour les parents, la baisse du taux de scolarisation aboutira à la nécessité de recourir plus fréquemment aux établissements d'accueil de jeunes enfants, les privant ainsi d'une possibilité de choix, augmentant leurs dépenses et favorisant de fait les inégalités sociales. Les familles les plus aisées seront donc les seules à pouvoir offrir à leurs enfants un service de qualité.

La Fédération CNT des travailleur-se-s de la santé et du social dénonce les politiques mises en oeuvre par le gouvernement. Une nouvelle fois, ce n'est pas la qualité du service public et les conditions de travail des personnels qui sont défendues mais la seule volonté de rentabiliser le secteur. Pourtant, depuis longtemps, nous savons que pour les enfants, l'essentiel se joue avant cinq ans. Cette politique s'attaquant aux crèches comme aux écoles, nous estimons indispensable de s'organiser conjointement entre parents, professionnel-le-s de la petite enfance et enseignant-e-s.

La CNT, signataire de l'appel "pas de bébés à la consigne"*, se joint à ses revendications et soutient partout les mouvements des travailleuses et des travailleurs des établissements d'accueil des jeunes enfants dans la défense de leurs emplois, de leurs sites, de leurs conditions de travail et de leurs pratiques professionnelles. Le projet du gouvernement est d'ouvrir le marché aux entreprises privées dont les objectifs sont loin de l'épanouissement des enfants, mais plutôt de réaliser des profits sur le dos des salarié-e-s sous payé-e-s et précarisé-e-s.

* http://www.pasdebebesalaconsigne.com/

La Fédération CNT des travailleurs de la santé et du social appelle à la grève et à manifester le jeudi 6 mai

Féderation CNT des travailleurs de la santé, du social et des collectivités territoriales 33 rue des Vignoles - 75020 Paris Tel : 06 28 33 42 43 Courriel : fede.sexante-social@excnt-f.orgSite :http://www.cnt-f.org/sante-social.rp/


Initiatives locales

  • Agen : à 14h Place de la Préfecture Le tract
  • Aix-en-Provence : manif parents/pros le 6 mai à 9h30, place de la mairie Le blog
  • Ajaccio : rassemblement devant la gare à 9 h30, 10h départ de la manifestaion avec un rendez vous devant la préfecture de région, l'hôtel de région puis devant l'hôtel de ville a Ajaccio
  • Annecy : rendez-vous devant la mairie à 14 heures 30
  • Besançon : les sections CGT et CFDT des communaux initient une action pour les professionnels petite enfance de la Franche Comté et les parents. Nous créerons et animerons de 14h à 19h une crèche au coeur de Besançon , Place Pasteur. L'objectif à travers cette mobilisation est de sensibiliser le public et de l'inviter à signer la pétition. Contacts : CGT Jean Michel AVONDO 03 81 41 53 33 syndicexat.cgt@besanexcon.fr CFDT Denis BOUSSEAU 03 81 41 53 31 syndicexat.cfdt@besaexncon.fr
  • Bordeaux : 17 heures Place Stalingrad (Pont de Pierre) Nous terminerons par un pique nique place Pey Berland face à la mairie Le tract
  • Boulogne/Mer : Rassemblement à 10 heures devant la sous préfecture
  • Caen : Une manifestation est organisée par interco 14 et cgt 14 place Saint Pierre à 10h Un défilé dans les rues de CAEN suivit d'un entretien avec le Maire de CAEN sont au programme
  • Calais : Rassemblement à 9h à devant la sous préfecture
  • Carcassonne : à partir de 13h pique-nique au square André Chénier (face à la gare) 14h Assemblée générale, salle CCAS EDF rue Fédou 15h30 Rassemblement devant la Préfecture et manifestation. Le tract
  • Dijon : 14h30, rassemblement devant la Mairie
  • Evreux : à 14 h davant la mairie
  • Grenoble : 13h30 place Félix POULAT
  • Limoges rendez-vous à 10h, devant la préfecture Le tract
  • Marseille : à 9h devant la mairie du vieux port puis défilé jusqu'à la préfecture, où une délégation sera reçue. Il est important que toute la région P..A.C.A soit à ce rendez-vous ,il ne faut pas se disperser comme aux précedents rassemblements, l'union fait la force !!
  • Metz : même modalité que Nancy 18 à 20h place St Louis pour être au cœur du centre ville, proche des crèches du centre ville et inciter les parents à se déplacer pour soutenir le mouvement lors de l'apéro grenadine et menthe à l'eau. Le tract
  • Montpellier :
    - Présence du collectif dans les manifs du 1 mai ; rendez- vous à 10H30, au Peyrou devant la croix.
    - 6 mai, rendez-vous à partir de 13H place de la Comédie devant le poste de police, distribution de tracts, pique nique. Départ de la manifestation à 15H
  • Nancy : rassemblement place Stanislas le 6 mai de 18 à 20h. Apéro grenadine et menthe à l'eau. Vente d'autocollants (si tout va bien) et pré-inscription pour bus pour Paris le 29 mai. Le tract
  • Nantes : 10h Place du Commerce, cours Franklin, le long de la ligne 1 du tram. Contacter la section locale CFDT, CGT ou UNSA ou appeler le 02 40 41 95 45 Bertrand LESIMPLE - 06 61 12 63 37 39
  • Pamiers : rassemblement à 17h30, place Marcadal (castella)
  • Paris : Manifestation, départ 10h, place de la Bastille 14h30 : Assemblée Générale, salle Hénaff 85 rue Charlot - entrée par le bd du Temple, métro République
  • Poitiers : le 6 mai à 13h dans la cour de l'hôtel de ville : manifestation intersyndicale des crèches territoriales, des crèches associatives et parentales, des CCAS (Poitiers, Châtellerault, Niort...), des écoles maternelles, des services municipaux (tous concernés parents et/ou futurs parents)...... soyons encore une fois nombreuses et nombreux !!!!!!!! une délégation (CGT, FSU, ACEPP86...) devrait être reçue à cette occasion à la préfecture.
  • Privas : 18h30 place de la Mairie, sur le parvis de l'Hôtel de Ville.
  • La Rochelle : La Rochelle, à 11 h dans la cour de l'Hôtel de ville. Il est prévu un sitting à 17 h30 devant la préfecture
  • Rennes : Place de la Mairie Pour o Pique-nique géant de 12h à 14h o Goûter à partir de 17h un stand sur place tout au long de l'après-midi L' invitation
  • Sable : pique-nique et rassemblement régional à 14h devant l'Hotel de Ville
  • Strasbourg : Conférence de presse ; 9h30 au sein des locaux CFDT, parc de l'étoile ; 67000 Strasbourg ; tel 03 88 34 30 91. Rassemblement à 11h, place de la République
  • Toulon : 10h30 place de la Liberté
  • Toulouse : RDV à 14h30 place du Capitole et marche jusqu'à la préfecture Le tract
  • Valence : UN RASSEMBLEMENT à partir de 14 h au kiosque Peynet à Valence. A 14h30 départ d'une MANIFESTATION pour la préfecture. Demande de rendez-vous au préfet (vers 15h30). Remise d'une déclaration au Préfet.

(sources : site du collectif "pas de bébés à la consigne")

Source : http://www.cnt-f.org/spip.php?article1289

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir