thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 11 mars 2010 à 18h30

Réunion du Collectif 93 « de la Maternelle à l'Université »

La prochaine réunion du Collectif 93 « de la Maternelle à l'Université » aura lieu jeudi prochain, 11 mars, à 18 h 30 à la Bourse du Travail de Bobigny.

Ci-dessous, lire le texte fondateur du Collectif 93 de novembre 2009.


Éducation en danger :

Un collectif 93 « de la maternelle à l'université »

pour fédérer les mobilisations

Les services publics en général, le service public d'éducation et de la recherche en particulier, de la Maternelle à l'Université, subissent des attaques sans précédent.

De nombreux mouvements de protestation, parfois massifs, se sont développés ces derniers temps (défense des RASED, de la formation des enseignants, du CNRS, des enseignants-chercheurs …) sans parvenir à faire reculer le gouvernement.

En Seine-Saint-Denis, ce constat a amené des personnes travaillant dans l'Education nationale à se réunir dès septembre 2009 pour tenter de réagir ensemble. Les trois rencontres qui se sont tenues ont permis de réunir des instituteurs et professeurs d'écoles maternelles et élémentaires, des directeurs d'école, des conseillers pédagogiques, des maîtres formateurs, des professeurs d'IUFM et d'IUT, des enseignants-chercheurs, des personnels non enseignants d'université/BIATOSS, des professeurs des écoles stagiaires.


Nous avons tous à cœur d'affirmer notre détermination à continuer de résister à l'entreprise de destruction de l'Enseignement public, de la Maternelle à l'Université.

Nous faisons l'analyse que les mouvements précédents n'ont pas atteint leurs objectifs car les mobilisations passées, dispersées au lieu d'être fédérées, ont été insuffisantes : c'est en développant les convergences entre les mouvements à venir, en y associant les parents d'élèves et l'ensemble des citoyens attachées à l'Ecole républicaine que nous parviendrons à être entendus.

De la Maternelle à l'Université, les mesures gouvernementales présentent en effet de nombreux points communs :

  • réduction de postes : suppression des postes d'enseignants spécialisés prenant en charge les élèves en difficulté (RASED), non remplacement des enseignants absents, postes vacants, suppression de l'année de formation rémunérée des nouveaux enseignants, accroissement des effectifs par classe, réduction des horaires d'enseignement, postes aux concours en nombre insuffisant …
  • remise en question du statut de fonctionnaires par le recrutement de personnel vacataires et précarisation du travail,
  • limitation du droit de grève en raison de l'obligation d'une déclaration plusieurs jours auparavant,
  • mépris pour la qualité de l'enseignement : utilisation d'étudiants comme enseignants placés en pleine responsabilité devant élèves, destruction de la formation initiale et continue des enseignants,
  • volonté de transformer l'école en un lieu qui forme des exécutants dociles plutôt que des citoyens aptes à faire preuve d'esprit critique : programmes scolaires 2008 qui sous-entendent que les élèves doivent apprendre sans comprendre, suppression des IUFM qui développent une pensée critique sur les pratiques professionnelles et encouragent la liberté et l'innovation pédagogiques,
  • mise en concurrence des salariés, des établissements scolaires et universitaires, des élèves : bourses d'étude, promotions ou primes attribuées au mérite, processus d'évaluation individuelle, suppression de la carte scolaire.

Pour dégager des perspectives, définir des modalités d'action communes, proposer des projets alternatifs, il faut que les personnels de l'Education Nationale de toutes catégories et que les citoyens se rencontrent.

Le lancement d'un large débat public et civique autour de l'avenir de l'école et, si besoin, comme à la poste, la tenue d'un référendum sur l'avenir du service public de l'Education peuvent ouvrir des perspectives.

L'UNITE DE LA GREVE DU 24 NOVEMBRE DOIT TROUVER SES PROLONGEMENTS DANS D'AUTRES ACTIONS COMMUNES, DE LA MATERNELLE A L'UNIVERSITE !

Nous ne partons pas de rien. Les luttes passées, les coordinations, la Ronde infinie des Obstinés ont d'ores et déjà permis de tisser des liens importants entre des catégories de personnel qui n'avaient pas l'occasion de se rencontrer jusqu'alors.

REJOIGNEZ-NOUS !

Collectif 93 « de la Maternelle à l'Université ». Contact : matuniex93@yahoo.fr

Source : liste AG-IdF, reçu le 10 mars 14h

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/12394

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir