thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 29 novembre 2009 à 17h

3 parties : 1 2 3

Honduras, Tous à se mobiliser contre la botte dictatoriale

Dimanche 29 Novembre 2009, Rassemblement à la Place St. Michel à Paris à partir de 17 heures.

  • Avec ou sans restitution pas des élections !!
  • Assemblée Constituante OUI, élections des putschistes NON !!
  • Dictature pro yankee NON, boycott aux  élections bourgeoises OUI !!

https://safe.demosphere.net/safe-domain?mod=mail-import&action=displayPart&msgNb=24530&part=2&sdtoken=414353520-600a59bf319b4f2e577eb88cd66ea898

Source : message reçu le 25 novembre 17h


Veillée sur l'agonie de la démocratie et pour les victime du coup d'état au Honduras

Les dernières nouvelles du Honduras poussent à croire à une intensification de la répression lors des élections.

- Le président putschiste a annoncé son absence du 26 novembre au 2 décembre des instances de direction du pays.
- Les militaires rassemblent d’importantes troupes dans la capitale et dans les grandes villes.
- Une partie de l’hôpital central de Tegucigalpa est réquisitionné pour y installer des lits d’urgence pour les militaires (au cas où).

L’état installe un climat de peur autour des élections qui se dérouleront le 29 novembre 2009 et on ne compte plus les morts, disparus et victimes de la répression.

Notre vigilance ce 29 novembre sur la situation est donc encore une fois plus que symbolique face à l’illégitimité des élections qui auront lieu et risquent d’être entachées de violence de la part du pouvoir putschiste.

C’est pourquoi nous appelons toutes les organisations démocratiques à une veillée aux bougies sur "L’agonie de la démocratie et pour les victimes du Coup d’état au Honduras".

Cette veillée se déroulera le jour des élections

DIMANCHE 29 Novembre 2009

à 17h

place saint Michel (métro 4 St-Michel)

Amenez vos bougies et fleurs de la paix et de la démocratie en soutien à la résistance de tout le peuple Hondurien qui résiste depuis 150 jours.

Le collectif Alerte Honduras.

Source : http://www.alerte-honduras.org/spip.php?artic...


1 2 3

Rassemblement Honduras

Pour exiger :

  • le rétablissement inconditionnel du Président Manuel Zelaya Rosales dans ses fonctions;
  • le refus du « processus électoral » du 29 novembre 2009;
  • la libération de tous les prisonniers politiques et le jugement des putschistes et de leurs complices;
  • la convocation d'une assemblée Constituante conformément au souhait exprimé par le peuple hondurien.

Source : communiqué ci-dessous


1 2 3

Le MRAP appelle le gouvernement français à ne pas reconnaître les « élections » du 29 novembre au Honduras

Le 28 juin dernier, un coup d'État militaire a eu lieu au Honduras. Le président élu Manuel Zelaya a été contraint de quitter le pays par la force. Ce coup d'état à été condamné par l'ensemble de la Communauté Internationale, l’O.N.U, l'O.E.A (Organisation des États Américains) et par l'Union Européenne.

Depuis, le peuple hondurien résiste malgré la répression, malgré les morts et les arrestations. La dictature de Michelleti compte déjà 21 personnes assassinées, 4 234 dénonciations de violation de la liberté, 7 attentats, 95 menaces de mort, 133 cas de tortures,605 blessées à cause de la répression, 1.987 arrestations illégales, 2 tentatives de séquestration et 114 prisonniers politiques accusés de sédition. Et chaque jour qui passe ces chiffres continuent d'augmenter.

Malgré leur absence totale de légitimité, les putschistes s'obstinent à rester au pouvoir prouvant leur mépris total pour la démocratie et le président constitutionnel reste enfermé dans l'ambassade du Brésil assiégée et soumis à un traitement inhumain, notamment diffusion de sons stridents 24 heures sur 24. Comment dans ces conditions oser parler « d'élections démocratiques » surtout quand Michelleti menace de « lourdes sanctions » tous ceux qui oseraient parler de boycott?

Le MRAP, qui depuis le début a manifesté sa solidarité au peuple hondurien soutient l'appel au boycott lancé par le Font National de Résistance contre le coup d'État et s'adresse au gouvernement français pour qu'il ne reconnaisse pas ces « élections » qui constituent une insulte à la démocratie.

Il s'associe au rassemblement organisé le dimanche 29 novembre à Paris, place Saint-Michel de 17h à 20h pour exiger :

- le rétablissement inconditionnel du Président Manuel Zelaya Rosales dans ses fonctions;
- le refus du « processus électoral » du 29 novembre 2009; la libération de tous les prisonniers politiques et le jugement des putschistes et de leurs complices;
- la convocation d'une assemblée Constituante conformément au souhait exprimé par le peuple hondurien.


Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples

43 bd Magenta - 75010 Paris - Tél. : 01 53 38 99 99 Site web : http://www.mrap.fr

Source : communiqué MRAP, reçu le 23 novembre 21h
Source : http://www.mrap.fr/communiques/document.2009-...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/10262

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir