thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 17 novembre 2009 à 18h30

Réunion du comité départemental

Prochaine réunion du comité départemental de Seine-Saint-Denis de défense du service public postal: Mardi 17/11 à la bourse du travail de Bobigny à 18h30.

Source : message reçu des organisateurs le 6 novembre 19h
Source : http://defense-poste-93.over-blog.com/article...


Appel précédent :

La votation citoyenne a été un franc succès populaire :

  • plus de 2,3 millions de votant-e-s ;
  • plus de 400 000 pour la région parisienne ;
  • plus de 75 000 en Seine-Saint-Denis.
  • Et 97 % des suffrages exprimés disent « Non » au changement de statut.

Le comité 93 pour la défense du service public postal se félicite de la mobilisation citoyenne et du refus massif du changement de statut. Malgré ses dénis, le gouvernement veut privatiser la Poste comme cela a été fait pour France Télécom il y a dix ans.

Le gouvernement critique le résultat ? Qu'il organise lui-même un référendum. Et s'il n'a pas le courage de le faire, c'est qu'il craint un résultat identique à celui de la votation.

Salariés et usagers de La Poste, même combat.

Le gouvernement ne s'attendait pas à ce raz-de-marée anti-privatisation, et voulait opposer les usagers aux postiers. C'est raté ! Il faut poursuivre dans ce sens pour garder la Poste dans le domaine public. La Poste est le produit du travail de ses agents qui n'ont pas d'autre moyen que la lutte pour protéger leur outil, et améliorer l'emploi et leurs conditions de travail. Les postiers sont déjà frappés par la précarité, les faibles salaires, la détérioration des conditions de travail.

Et c’est cela dont souffrent les usagers dans la dégradation du service postal, parce que la privatisation entraînera la hausse des inégalités sociales à cause de l'augmentation prévisible du prix des services. La Poste nous appartient, à nous ses usagers, nous qui voulons un service public à la mesure, non pas du profit escompté par une poignée d’actionnaires, mais bien de la satisfaction de nos besoins sociaux.

La votation n'est qu'un début, la mobilisation continue.

Donc, à nous d'agir ! Il ne faut pas surtout pas s'arrêter là.

Nous comptons sur la présence du plus grand nombre pour faire de ces rencontres les moments forts d'une mobilisation qui réussira à stopper la machine gouvernementale à tout privatiser.

D'autres rendez-vous ont été décidés par le comité national, notamment :

  • Pendant la semaine du samedi 31 octobre au samedi 07 novembre, les comités locaux vont organiser des actions diverses. Le 31 octobre : journée nationale de rassemblements devant les bureaux de poste afin de faire signer la carte postale à envoyer au président de la République pour exiger l'organisation d'un référendum sur le service public postal.
  • Le lundi 02 novembre, la loi qui autorisera l'ouverture du capital sera examinée au Sénat. Donc il faudra être le plus nombreux possible devant le Sénat pour rappeler à l'ordre des sénateurs qui n'auraient pas bien compris le résultat de la votation. Les listes d'émargement seront rassemblées pour rendre visible et prouver la légitimité de notre vote !

Source : http://libertaires93.over-blog.com/article-po...
Source : http://defense-poste-93.over-blog.com/article...

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/10082

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir