thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 10 novembre 2018 à 10h

Rassemblement pour la paix

Cérémonie d'hommage aux Communardes et Communards

Rassemblement pour la paix
samedi 10 novembre a 10 h
devant le mur des fédérés de Satory à Versailles
(en prolongement de la rue Guichard).

La première guerre mondiale fit plus de 18 millions de morts dont près de 9 millions de civils. Il reste peu de témoins vivants de ce désastre. Mais que l'on ait 18 ans aujourd'hui, âge a partir duquel tous les jeunes ont été appelés à rejoindre l'enfer des tranchées en 1914, que l'on soit actifs ou retraités, nous aspirons tous a la paix.

Aucun des projets individuels ou familiaux ne peut se réaliser dans la guerre. Comme en 1914, comme dans toutes les guerres s'ajoutent aux victimes innombrables des exodes massifs des populations fuyant leur pays sous les bombes.

L'exil, les familles éparpillées, la détresse des peuples privés du droit à disposer d'eux-mêmes, les destructions des services publics et des patrimoines nationaux contribuent à créer le terreau favorable aux aventuriers et aux opérations terroristes meurtrières menées dans notre propre pays et d'autres. à créer un sentiment de peur et d'insécurité.

Nous ne pouvons pas accepter que la guerre destructrice des vies, l'insécurité et la peur deviennent notre quotidien et celui, les uns après les autres de tous les peuples.

Notre but commun est la PAIX, la paix maintenant, il faut la construire.

Pour la paix, nous nous rassemblerons devant le mur des fédérés de Satory à Versailles haut lieu symbolique du combat pour la paix.

C'est là qu'une partie de ceux « montant à l'assaut du ciel » (Karl Marx) ont été fusillés pendant la semaine sanglante de mai 1871 d'écrasement de la Commune de Paris. Face aux troupes étrangères qui encerclaient

Paris, le peuple de Paris a décidé de refuser la perte de sa souveraineté, de conserver les canons et l'armement dont une partie de l'État-major français en fuite voulait se saisir. Par cet acte, ils ont montré leur détermination, ils ont exigé le respect des libertés individuelles et collectives, et ouvert la voie de la lutte pour la justice sociale par l'adoption de lois établissant l'égalité des droits pour la satisfaction des besoins.

A l'occasion de cette commémoration, les cinq associations initiatrices soulignent l'importance de ce rassemblement pour la PAIX, partout maintenant tout de suite, la LIBERTE totale de conscience de chacun avec toutes les libertés publiques.

Nos associations rejettent la tendance constatées de certains faisant de l'autre un ennemi de notre sécurité au lieu d'en faire un messager de la fraternité entre les peuples dans son pays garantie de la paix dans tous les pays.

Le rassemblement sera l'occasion d'affirmer que jamais la guerre n'a résolu ni ne résoudra les défis sociaux et démocratiques auxquels les peuples sont confrontés et qu'à l'inverse, avec la misère et le chômage elle ouvre la voie à des régimes autoritaires et dictatoriaux.

Lien : https://paris.demosphere.net/rv/64890
Source : http://www.commune1871.org/?Samedi-10-novembr…

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir